Archives 2012 --> 2016
2016

b6 *A partir de 2019, les propriétaires de meublés seront imposables sur les revenus issus des plateformes collaboratives. En pratique, Airbnb, première visée parmi ces plateformes, devra déclarer à l'administration fiscale les revenus de ses utilisateurs. Les Français qui proposent à la location leur résidence principale ou secondaire n'auront donc d'autre choix que de jouer la transparence avec le fisc. 08/12/2016

b7 * L'édition 2017 de "La LISTE" des 1000 meilleurs restaurants du monde, change de classement en adoptant des notes sur 100. En tête Guy Savoy à Paris culmine à 99,75/100, Kyo Aji à Tokyo et Le Bernardin à New York (99,50), Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris, El Celler de Can Roca à Gérone, L'Osteria Francescana à Modène, Kyubey à Tokyo et Jean-Georges à New York (99,25/100), etc. 08/12/2016

b8 * La France officiellement candidate à l'Exposition Universelle 2025, l'Elysée vient de publier la lettre adressée au secrétaire général du Bureau international des Expositions. L'exposition sera sur le thème de: "La connaissance à partager, la planète à protéger". Le coeur de l'exposition sera implantée en Ile-de-France. La manifestation se tiendra sur 6 mois, de mai à octobre 2025. Le pays retenu sera désigné en 2018. 22/11/2016

b9 * Le 17 novembre, le Français Thomas Pesquet a décollé vers la Station Spatiale Internationale avec 13 plats concoctés par Ducasse Conseil, qui collabore avec le CNES depuis 2004 pour la création d'une gamme complète de repas festifs à déguster dans l'espace. Le programme "Special Event Meals", conduit par Ducasse Conseil et le CADMOS, Centre d'Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales, se compose de repas français servis uniquement pour des évènements marquants. Ces plats complètent la nourriture quotidienne fournie par les Russes et les Américains. C'est à Pouldreuzic (Finistère), dans le laboratoire Recherche et Développement Hénaff, que les chefs de Ducasse Conseil veillent au respect des saveurs ainsi qu'à la sécurité des aliments. 22/11/2016

c1 * Le chef français Daniel Boulud a été condamné par le tribunal de New York à payer 1,3 million de dollars de dommages et intérêts, dont 1 million pour préjudice moral, à un client. L'affaire remonte en février dernier quand Barry Bret se rend au db Bistro Moderne pour y déguster un coq au vin. 4 jours plus tard, il se rend à l'hôpital où il est opéré: un fil de métal de 2,5 cm lui est retiré. En avril, le client porte plainte. Le chef français devrait faire appel. Son avocat estime que le préjudice moral ne peut être invoqué étant donné qu'en aucun cas il relevait d'un geste intentionnel. 22/11/2016

c2 * La Liste 2017 des 1000 meilleurs restaurants du monde sera dévoilée le 5 décembre. Premier classement gastronomique mondial fondé sur la compilation de 400 guides et sites d'avis en ligne dans 130 pays, la Liste revient sur le devant de la scène pour la deuxième année consécutive. Cette édition 2017 verra également le lancement de l'application "La Liste", géolocalisant les 1000 meilleurs restaurants au monde ainsi qu'une liste de 10 000 restaurants au meilleur rapport qualité-prix, déterminés suivant la même méthode. 22/11/2016

c3 * Le mildiou: une maladie cryptogamique, ou fongique, c'est-à-dire causée par un champignon ou un autre organisme filamenteux parasite. Elle s'attaque à la vigne, mais pas seulement, et se manifeste par l'apparition de taches et d'un duvet blanchâtre sur les organes atteints (feuilles, fleurs et fruits). Le mildiou fait des ravages dans les vignobles du monde entier. Une société implantée en région bordelaise, ImmunRise, a découvert une algue microscopique produisant des molécules aux vertus bio-pesticides. Selon les essais menés en laboratoire par l'Institut national de recherche agronomique de Bordeaux, cette micro-algue a 100% d'efficacité sur le mildiou et éventuellement sur d'autres maladies de la vigne. 07/11/2016

c4 * La loi du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions a procédé à une refonte de cette même carte, le nombre de celles-ci est passé de 21 à 12 depuis le 1er janvier 2016. 7 sur les 12 sont le résultat du regroupement de 2 ou 3 régions.
Pour ces 7 nouvelles, le chef-lieu et le nom définitifs:
Grand-Est (chef-lieu Strasbourg), regroupe Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine.
La Normandie (chef–lieu Rouen), regroupe Basse-Normandie et Haute-Normandie.
Occitanie (chef-lieu Toulouse) regroupe Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.
Hauts-de-France (chef-lieu Lille) regroupe Nord-Pas-de-Calais et Picardie.
Auvergne-Rhône-Alpes (chef-lieu Lyon) regroupe Auvergne et Rhône-Alpes.
Nouvelle Aquitaine (chef-lieu Bordeaux) regroupe Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes.
Bourgogne-Franche-Comté (chef-lieu Dijon) réunit les deux anciennes régions du même nom. 03/10/2016

c5 * Saison estivale très difficile pour l'hôtellerie française. Les performances hôtelières du mois d'août à Paris et sur la Côte d'Azur ont tiré vers le bas l'ensemble des résultats, malgré de bons chiffres en régions. Haut de gamme et luxe ont été les plus touchés. A Paris, la baisse du chiffre d'affaires hébergement va de -28% pour le milieu de gamme jusqu'à -42% sur la catégorie luxe et palace. Après l'attentat de Nice, le même phénomène s'est produit sur la Côte d'Azur, -9% pour la catégorie économique et -19% pour le milieu de gamme. Seule une courte période autour du 15 août a bénéficié d'une fréquentation attendue. Dans ce climat, la province a réalisé une belle saison estivale et à fin août, un exercice 2016 positif, toutes les catégories sont en progression depuis le début de l'année, et le segment luxe progresse de 12%. 03/10/2016

c6 * Airbnb pèse désormais 27 milliards d'euro, d'après le Figaro. La start-up américaine serait désormais la deuxième plus chère au monde, juste derrière Uber, et pèse plus que des groupes hôteliers tels que Hilton, Marriott et Accorhotels. En 2015, Airbnb aurait affiché un chiffre d'affaires d'environ 807 M€. Bien que le site de location soit confronté à un durcissement de la réglementation dans plusieurs grandes villes, comme Paris, Berlin ou encore San Francisco, il référence aujourd'hui 2 millions de logements dans le monde. Rien que dans l'Hexagone, son deuxième marché après les États-Unis, on en compte 300 000, Paris étant la ville la plus demandée sur Airbnb. 15/08/2016

c7 * Trois nouvelles zones touristiques internationales viennent d'être créées à Antibes, Dijon et La Baule. Il en existe désormais 21 en France, dont 12 à Paris, en application de la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques. Les établissements de commerce de détail situés dans ces zones pourront bénéficier de conditions d'ouverture assouplies le dimanche et en soirée. Une pierre qui vient consolider l'édifice du tourisme, ce qui est toujours appréciable en ces temps difficiles. 04/08/2016

c8 * Le plus grand paquebot du Monde. "l'Harmony of the Seas" avec ses 2 747 cabines, peut accueillir 6 410 passagers. Une ville flottante qui compte 20 restaurants, 250 cuisiniers et 600 employés de salle parmi les 2 300 membres d'équipage de 77 nationalités différentes! parmi eux trois Français, dont Dominique Gamba et Thierry Houlbert, qui sont en charge respectivement de la restauration et de la pâtisserie au sein du groupe américain Royal Caribbean Cruise Line, propriétaire du navire. Sur le plus gros paquebot de croisière du monde, tout est démesuré, 500 kilos de farine et 30 000 d'oeufs frais par jour. Les équipes dédiées à la pâtisserie représentent une brigade d'une quarantaine de personnes. 20/07/2016

c9 * 19 Palaces en France: A l'issue de la dernière réunion de délibération de la Commission Palace, il a été attribué la distinction Palace à 3 nouveaux hôtels: Le Peninsula Paris, Le Cheval Blanc Saint-Barth Isle de France à Saint-Barthélemy et Le Cap Eden Roc à Antibes. Les 19 Palaces: Hôtel du Palais – Biarritz Hôtel Les Airelles – Courchevel Hôtel Le Cheval Blanc – Courchevel Hôtel Le K2 - Courchevel Hôtel Four Seasons George V - Paris Hôtel Le Bristol – Paris Hôtel Le Mandarin Oriental - Paris Hôtel Le Meurice – Paris Hôtel Le Park Hyatt Paris Vendôme – Paris Hôtel Le Plaza Athénée – Paris Hôtel Le Royal Monceau - Raffles Paris – Paris Hôtel Le Shangri-La – Paris Hôtel Le Peninsula - Paris L'hôtel La Réserve – Ramatuelle Hôtel Le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat – Saint-Jean-Cap-Ferrat Hôtel Le Cap Eden Roc – Antibes Hôtel Le Byblos – Saint-Tropez Le Château de la Messardière – Saint-Tropez Hôtel Le Cheval Blanc Saint-Barth Isle de France – Saint-Barthélemy. 27/07/2016

d1 * Aussi surprenant que cela puisse paraître, la France est, après l'Allemagne, le deuxième importateur de vin au monde. Ces vins viennent surtout d'Espagne, et dans une moindre mesure du Portugal et de l'Italie, à 80 % importés en vrac. Ces importations en provenance d'Espagne sont de longue date la cible des producteurs de vins du Languedoc. Au début du mois d'avril, des vignerons de l'Aude et des Pyrénées-Orientales ont intercepté deux convois transportant du vin espagnol. Le choix d'un cru chilien comme vin officiel du Tour de France n'a fait qu'attiser les tensions. Suite à cette décision, des vignerons français ont menacé de bloquer certaines étapes de la Grande Boucle. Sous la houlette de Christian Prudhomme, directeur du Tour, et Bernard Hinault, quintuple vainqueur, un compromis s'est mis en place avec la présence d'un stand de promotion et de dégustation des vins français sur les villages départ et arrivée de chaque étape. Mais la guerre du vin vient de reprendre dans la région de Narbonne où des producteurs de l'Aude s'en sont pris à des commerçants qui importent à bon marché des vins d'Espagne. 21/07/2016

d2 * Airbnb franchit le cap des 300 000 annonces de logements en France. L'Hexagone représente le deuxième marché du site de location après les États-Unis. Plus de 30 000 annonces sont disponibles pour la région Provence Alpes Côte d'Azur comme le Grand Ouest, et l'Île de France en compte 70 000 (45 000 dans la capitale). Airbnb dépassera bientôt les dix millions de voyageurs accueillis en France depuis son lancement en 2008. Le site poursuit son développement alors que l'Association pour un hébergement et un tourisme professionnels (Ahtop) a annoncé le 23 juin qu'elle avait déposé une plainte contre X en novembre dernier contre les pratiques des plateformes de location de meublés touristiques. 13/07/2016

d3 * Championnat du Monde de Pâté Croûte. La sélection des 12 finalistes se déroule en plusieurs étapes à travers le monde à Tokyo en mai, à New-York en octobre et à Lyon en novembre 2016 pour terminer en beauté le 5 décembre à la maison M. Chapoutier à Tain l'Hermitage, en présence de nombreux chefs dont Régis Marcon, président du jury 2016. 13/07/2016

d4 * Booking.com doit 356 millions d'euros au fisc. Le couperet vient de tomber pour Booking qui doit régler 356 millions d'euros à titre rétroactif pour la période 2003-2012. Booking est considéré officiellement comme un établissement permanent en France et doit ainsi régler l'impôt sur les sociétés et la TVA. Cette décision n'est qu'une première étape puisque les années suivantes devraient être imposables. Après la France, le fisc italien diligente également une enquête sur Booking.com. 04/06/2016

d5 * La CITE DU VIN Située à Bordeaux. Un site de loisir culturel unique au monde, où s'exprime l'âme du vin à travers une approche immersive et sensorielle, dans un monument futuriste inauguré le 31 mai. La Cité du vin souhaite donner à voir le vin autrement, à travers le monde, les âges, dans toutes les cultures et civilisations. Située au coeur des terroirs bordelais, elle est une vitrine internationale et une véritable porte ouverte sur les vignobles du monde. 31/05/2016

d6 * Le VIN BIO a la côte. Un restaurant sur deux met des vins bio à sa carte, contre 37% en 2011. Bien que la structuration du marché soit récent, avec un ladel qui date seulement de 2012, la progression des ventes suit les attentes des consommateurs. "Respect du terroir, suppression des pesticides de synthèse, transparence et traçabilité maximale: la tendance est à favoriser le bio dans son assiette comme dans son verre". En cinq ans, les surfaces du vin bio ont triplé en France. Le pays est aujourd'hui le 3ème plus gros producteur mondial derrière l'Espagne et l'Italie. Ces trois pays représentent 73% des surfaces mondiales de vignobles bio. L'image du vin bio s'est considérablement améliorée, avec un taux de notoriété qui dépasse les 74%. Un consommateur de vin sur trois déclare aujourd'hui boire du vin bio. 30/05/2016

d7 * Les six premières AOC fêtent leurs 80 ans. Arbois, Tavel, Cognac, Cassis, Monbazillac et Châteauneuf-du-pape sont les premières Appellations d'Origine Contrôlée. Actuellement, en France, ce sont 364 produits viticoles et 49 produits laitiers qui en bénéficient. C'est par un décret-loi de 1935 relatif à la défense du marché du vin que le Gouvernement a créé les vins d'Appellation d'Origine Contrôlée et l'organisme chargé de leur définition, de leur protection et de leur contrôle: l'Institut National des Appellations d'Origine (INAO). Les premières AOC n'ont vu le jour que le 15 mai 1936. La politique française de valorisation des produits agricoles a fortement inspiré l'élaboration d'une réglementation européenne, avec la création des Appellations d'Origine Protégée (AOP). L'AOP désigne un produit dont les principales étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. C'est un signe européen qui protège le nom du produit dans toute l'U.E. L'AOC désigne des produits répondant aux critères de l'AOP et protège la dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape vers l'AOP. 25/05/2016

d8 * LE VIN en 2015. La France reste le premier exportateur en valeur, mais le troisième en volume. Le commerce mondial du vin continue de prospérer avec un bond de 10,6 % à 28,3 milliards d'euros. La France (8,2 milliards d'euros) reste de loin le premier exportateur en valeur avec 29 % des parts du marché mondial, mais seulement le troisième en volume, à 14 millions d'hectolitres selon l'OIV. La taille du vignoble mondial s'élève à 7 534 milliers d'hectares. La superficie viticole chinoise continue de progresser (+ 34 mha), confirmant ainsi sa place de 2ème vignoble mondial (derrière l'Espagne), pour une production de 11 millions d'hectolitres. La production mondiale a augmenté de 2,2 % par rapport à l'année précédente, elle représente 274,4 millions d'hectolitres. La consommation mondiale de vins, s'est stabilisée depuis la crise économique de 2008, elle est estimée à 240 millions d'hectolitres. Les trois pays qui arrivent en tête de la production mondiale (Italie, France et Espagne) représentent 56 % des volumes totaux de vin échangés dans le monde (104,3 Mhl). 20/04/2016

d9 * PONANT unique armateur français de navires de croisières et n°1 mondial des croisières polaires, dévoile un bilan positif en 2015 avec un chiffre d'affaires de 165 M€, en augmentation de 40 % par rapport à 2014. Avec le lancement de quatre nouveaux navires livrés à partir de 2018, d'une capacité de 92 cabines, la compagnie mettra à l'honneur l'Océanie, ses lagons et îles secrètes et les expéditions tropicales en offrant la possibilité d'accéder aux plus beaux sites d'Amérique du Sud, d'Amazonie, du Costa Rica, de l'Océan Indien. 19/04/2016

e1 * La France reste en 2015 la première destination touristique mondiale, avec un record de 84,5 millions de visiteurs étrangers. La fréquentation de visiteurs internationaux devrait même dépasser le cap des 85 millions si l'on intègre les départements et collectivités d'outre-mer. Le nombre de touristes asiatiques a enregistré une hausse spectaculaire de +22,7% l'année dernière. Le nombre de touristes chinois dépasse ainsi pour la première fois la barre symbolique des 2 millions (2,2 millions). Les arrivées de touristes Indiens dépassent les 500 000. Les Américains sont également nombreux à aimer la destination France, avec une fréquentation en hausse de +15,2%. Les arrivées de touristes européens se replient pour leur part de -1,5%. Les attentats du 13 novembre ont limité la progression du nombre d'arrivées, en particulier dans la capitale. La fréquentation étrangère était en hausse de 1,8% sur les 3 premiers trimestres de l'année, mais elle a plongé de 3,1% au dernier trimestre. Paris a particulièrement souffert, avec une chute de 15% en novembre/décembre. 05/04/2016

e2 * Château de Versailles. Au terme de l'appel d'offre lancée par l'établissement public du château, le groupement LOV Hotel Collection / Alain Ducasse entreprise a été retenu pour réaliser un projet hôtelier haut de gamme dans les bâtiments du Grand Contrôle, du Petit Contrôle et du pavillon des premières cent marches. Bénéficiaire d'une autorisation d'occupation temporaire accordée par l'établissement public, le groupement exploitera l'hôtel après y avoir effectué les travaux de sauvegarde et de restauration du monument historique ainsi que les opérations d'aménagement nécessaires au fonctionnement du programme hôtelier. Ce projet exceptionnel proposera un hôtel de prestige d'une vingtaine de chambres, et un restaurant de haute cuisine française. La décoration du lieu sera classique et raffinée, inspirée du XVIIIe siècle. 05/04/2016

e3 * La pizza en France. En 2015, les Français ont englouti 819 millions de pizzas, soit une croissance de 1,23 % par rapport à l'année passée. Cette croissance en volume est portée par la restauration commerciale et la grande distribution: 1 pizza sur 2 est consommée dans les restaurants et les pizzerias, 1 sur 4 est achetée en grande surface. En revanche, le chiffre d'affaires subit une baisse de 4,08 % avec 5,14 milliards d'euros en 2015. En France, on recense 14 235 points de vente dédiés à la pizza (livreurs, restaurants de pizzas, chaînes et indépendants). Les trois premières régions (Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur) réunissent 36 % de l'offre nationale. 16/03/2016

e4 * Non-lieu pour Christian Picart à la suite de 13 années d'attente pour que la justice referme l'enquête et prononce un non-lieu. A l'époque, Christian Picart était à la tête de Buffalo Grill. Les restaurants étaient suspectés d'avoir servi du boeuf en provenance de Grande-Bretagne, ce qui était totalement interdit en pleine crise de la vache folle. Le fondateur de Bufallo Grill a toujours nié ce fait, rappelant qu'il se fournissait en majeure partie en Amérique Latine. Mais deux personnes ayant dîné dans un Buffalo Grill avaient développé la terrible maladie de Creutzfeldt-Jakob et la juge d'instruction n'en démordait pas. Mis en examen en 2002 et poursuivi pour homicide involontaire, Christian Picart est désormais totalement blanchi. Entretemps, Christian Picart a vendu Buffalo Grill en 2005, qui a été rachetée en septembre 2008. L'ancien patron pourrait maintenant porter plainte auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme pour violation du délai raisonnable établi à six ans pour le traitement d'une affaire par la justice et demander des dommages et intérêts à l'Etat. 16/03/2016

e5 * Classement hôtelier. Nouvelle grille à compter du 1er avril 2016, elle modifie la grille de classification de décembre 2009. Les critères de classement sont toujours classés en trois chapitres Équipements, Service au client et Accessibilité et développement durable. Cette nouvelle grille ne propose que 241 critères contre 246 dans celle de 2009. Le référentiel fonctionne toujours selon un système de points. Pour être classé dans une catégorie donnée, l'hôtel doit obtenir au moins 95% du nombre de points obligatoires et un minimum de points pour les critères optionnels, les 5 % de points obligatoires manquants doivent être compensé par trois fois plus de critères optionnels. L'un des principaux reproches fait à la grille de 2009 est d'avoir tiré le niveau vers le bas. Ce qui a permis le classement d'établissements dans des catégories dans lesquelles ils ne devraient pas figurer. On constate d'ailleurs une majorité de classement dans la catégorie 3 étoiles, mais avec une grande disparité dans les prestations proposées. 18/02/2016

e6 * 14 192 hôtels de tourisme sont classés en février 2016, répartis dans les catégories suivantes: 1 étoile: 713 établissements - 2 étoiles: 5 378 établissements - 3 étoiles: 6 056 établissements - 4 étoiles: 1 725 établissements - 5 étoiles: 320 établissements. 18/02/2016

e7 * La France a exporté plus de VIN et SPIRITUEUX que de parfums en 2015. Avec un niveau "historique" à 11,7 milliards d'euros, le secteur remonte sur la deuxième marche du podium à l'export, devancé par l'aéronautique. Cette performance (+8,7% par rapport à 2014), est due principalement aux ventes de champagne et de cognac et à un taux de change favorable avec la baisse de l’euro. En revanche, les vins dits "tranquilles" continuent de pâtir d'une offre insuffisante. Ce résultat équivaut à la vente de 126 Airbus. Le champagne, le Cognac, le Bordeaux et le Bourgogne réalisent à eux quatre 67% des exportations mais seulement 28% des volumes. 18/02/2016

e8 * Trivago passe aux avis certifiés. Désormais, plus de 8 000 hébergements dans le monde bénéficieront d'avis certifiés AFNOR. Les règles de recueil des avis Vinivi sont strictes: le client reçoit un questionnaire de satisfaction suite à son séjour à l'hôtel et la traçabilité de l'avis est totale, notamment les critères de collecte, de modération et de publication des avis. Le virage pris par Trivago, qui appartient à Expedia, est donc de bon ton et récolter les avis via Vinivi vous permettra dès lors d'afficher ces avis réels sur un des leaders des comparateurs d'hôtels. Chaque mois, Trivago est visité par 120 millions d'internautes à la recherche d'un hôtel, le site est donc un acteur de poids. TripAdvisor pour sa part refuse toujours de se plier au jeu de la certification de ses avis, qui aurait pour effet direct la perte d'une grande partie du contenu du site d'avis. 06/01/2016

e9 * Les restaurateurs n'ont pas l'obligation de proposer des doggy bags à leurs clients, rectifie l'Umih alors que plusieurs articles parus dans la presse grand public laissent entendre le contraire. "Au 1er janvier 2016, les restaurateurs sont soumis à une obligation de tri lorsqu'ils produisent plus de 10 tonnes de biodéchets par an, soit environ 150 à 200 couverts/jour. Cette obligation est issue de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010, dite Grenelle 2. La réglementation n'impose aucune obligation sur le doggy bag. Cette solution est cependant recommandée par l'Umih comme un des moyens de lutter contre le gaspillage alimentaire". 03/01/2016

2015 * A compter du 1er janvier 2016, les hôteliers devront afficher le prix définitif à payer par le client dès le début du processus de réservation en ligne. L'arrêté, s'applique à tous les hébergements touristiques marchands, à l'exception des établissements hôteliers en plein air et des meublés de tourisme. Les tarifs des prestations facultatives "mais essentielles" (petit déjeuner, accès à internet...) devront également être mis en valeur tout au long de la réservation en ligne. Les taxes ne pouvant être incluses dans le prix doivent apparaître "à proximité" de celui-ci. Il doit aussi être accompagné de la mention de la période ou de la date à laquelle il s'applique, "à proximité immédiate et à l'exclusion de tout renvoi". L'affichage à l'intérieur et à l'extérieur des établissements (entrée du public, réception, chambres) devra également informer les clients "de manière claire, lisible et à jour". une période transitoire est aménagée jusqu'au 1er juin 2016, afin de mettre à jour les affichages. 30/12/2015

2015 * A partir du 1er janvier 2016, les vignerons pourront planter des vignes dites sans indication géographique partout en France. C'est ce qui découle d'une réunion des experts du vin qui s'est tenue fin décembre à Bruxelles. Cette annonce dans plusieurs médias a fait l'effet d'un coup de tonnerre, mais elle est à relativiser, les vins sans indication géographique (VSIG) existent déjà depuis la mise en place définitive au 1er août 2009 de la réforme de l'organisation commune du marché. Cette nouvelle catégorie, créée par l'OCM, a remplacé les vins de table. Elle offre la possibilité d'indiquer sur l'étiquette le cépage et/ou le millésime. Les vins sans IG peuvent porter au choix l'une des deux mentions suivantes: vin de France ou vin de cépage de France. Si un seul cépage figure sur l'étiquette, il faut que le vin contienne au minimum 85% du cépage indiqué. Selon l'Inao (Institut national de l'origine et de la qualité) dans certaines régions, les plantations de nouvelles vignes seront automatiques. Dans d'autres, elles seront limitées. Les conseils régionaux des zones concernées par ces nouvelles plantations pourront également imposer un plafond. 30/12/2015

2015

b1 * À compter du 1er janvier 2016, les hôteliers devront afficher le prix définitif à payer par le client dès le début du processus de réservation en ligne. L'arrêté, s'applique à tous les hébergements touristiques marchands, à l'exception des établissements hôteliers en plein air et des meublés de tourisme. Les tarifs des prestations facultatives "mais essentielles" (petit déjeuner, accès à internet...) devront également être mis en valeur tout au long de la réservation en ligne. Les taxes ne pouvant être incluses dans le prix doivent apparaître "à proximité" de celui-ci. Il doit aussi être accompagné de la mention de la période ou de la date à laquelle il s'applique, "à proximité immédiate et à l'exclusion de tout renvoi". L'affichage à l'intérieur et à l'extérieur des établissements (entrée du public, réception, chambres) devra également informer les clients "de manière claire, lisible et à jour". une période transitoire est aménagée jusqu'au 1er juin 2016, afin de mettre à jour les affichages. 30/12/2015

b2 * À partir du 1er janvier 2016, les vignerons pourront planter des vignes dites sans indication géographique partout en France. C'est ce qui découle d'une réunion des experts du vin qui s'est tenue fin décembre à Bruxelles. Cette annonce dans plusieurs médias a fait l'effet d'un coup de tonnerre, mais elle est à relativiser, les vins sans indication géographique (VSIG) existent déjà depuis la mise en place définitive au 1er août 2009 de la réforme de l'organisation commune du marché. Cette nouvelle catégorie, créée par l'OCM, a remplacé les vins de table. Elle offre la possibilité d'indiquer sur l'étiquette le cépage et/ou le millésime. Les vins sans IG peuvent porter au choix l'une des deux mentions suivantes: vin de France ou vin de cépage de France. Si un seul cépage figure sur l'étiquette, il faut que le vin contienne au minimum 85% du cépage indiqué. Selon l'Inao (Institut national de l'origine et de la qualité) dans certaines régions, les plantations de nouvelles vignes seront automatiques. Dans d'autres, elles seront limitées. Les conseils régionaux des zones concernées par ces nouvelles plantations pourront également imposer un plafond. 30/12/2015

b3 * Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), 45 % des avis déposés en ligne seraient litigieux. Parmi les faux avis présents sur TripAdvisor, certains sont déposés par le restaurateur, en sa faveur ou en défaveur d'un confrère ou achetés via des plateformes spécialisées dans la production d'avis. 27/12/2015

b4 * Vers une remise en cause du taux de TVA réduit pour l'hôtellerie restauration. Dans un rapport sur la TVA rendu public le 16 décembre, la Cour des Comptes remet en cause le taux de TVA à 10% en restauration, "un coup de poignard contre le tourisme" selon le Synhorcat/GNI. Selon le syndicat "70 000 emplois ont été créés dans un contexte économique en berne alors que les conditions de travail ont été améliorées". Didier Chenet, président du Synhorcat et du GNI, n'a pas caché sa colère. "Quand on déclare le tourisme grande cause nationale alors il faut tout mettre en oeuvre pour cela le soit! Nous sommes dans la compétition touristique européenne et il est bon de rappeler que nos amis espagnols et italiens appliquent eux aussi un taux de TVA de 10% dans l'hôtellerie et la restauration. Toute augmentation du taux de la TVA en France serait un véritable coup de poignard dans le dos du tourisme français. Si l'Etat cherche désespérément de nouvelles recettes, je l'invite à procéder au plus vite à la régularisation de l'économie grise voire noire qui se cache derrière le terme d'économie collaborative mais qui n'est autre qu'une économie clandestine!". 27/12/2015

b5 * Marc Veyrat a été condamné à 100 000 euros d’amende, vendredi 18 décembre, pour des infractions à l’environnement sur le site de son restaurant à Manigod. Il a été reconnu coupable d’avoir défriché 7 000 m2 de bois et de forêt sans autorisation et d’avoir porté atteinte à des zones humides sur une surface de plus de 10 000 m2. La justice lui reproche d’avoir réalisé, entre 2012 et 2013, dans une zone naturelle protégée, des travaux d’aménagement d’un parcours pédagogique considérés comme nuisibles à l’environnement!!. 21/12/2015

b6 * Le classement "La Liste" a dévoilé son Top 10. Le numéro un est Benoît Violier, chef-patron du 3 étoiles, le Restaurant de l'Hôtel de Ville, à Crissier en Suisse. Les pays les mieux représentés parmi les 1000 sont le Japon (122), la France (115) et les États-Unis (115). La Chine, l'Espagne, l'Allemagne et l'Italie arrivent ensuite, avec un peu plus de 50 adresses chacun. La France en a 4 parmi les 10 premiers, voire 5 en annexant, le numéro 1, Benoît Violier, Charentais, ensuite 4 Guy Savoy, 8 Maison Troisgros, 9 Auberge du Vieux Puits, 10 Joël Robuchon. 21/12/2015

b7 * LA LISTE Premier classement gastronomique international (+ de 90 pays) des 1000 restaurants d'exception dans le monde, fondé sur la compilation de guides et de sites d'avis en ligne. C'est Philippe Faure, ambassadeur de France, président du conseil de promotion du tourisme et président du conseil d'administration d'Atout France qui est à l'origine de La Liste. Pour la méthode de classement, le groupe d'experts internationaux réuni au sein de l'association "Les Tables des 5 Continents" est parti des guides gastronomiques, des journaux (75%) et des avis des internautes sur les sites (Tripadvisor, Lafourchette, Yelp, Linternaute…). Ils ont recensé les notes et avis qui ont été "harmonisés" puis "pondérés" en fonction des résultats d'un sondage par mail auprès de 150 000 restaurateurs à qui il a été demandé de noter la fiabilité des guides de leur région. Au final, l'avis des internautes compte pour 25% de la note obtenue. Le classement est effectué par un algorithme, Ciacco, créé tout spécialement pour La Liste. 21/12/2015

b8 * Marc Veyrat le chef au chapeau affronte une année 2015 difficile. Après l'incendie qui a ravagé son restaurant au printemps dernier, Marc Veyrat, est poursuivi pour avoir réalisé, entre 2012 et 2013, des travaux d'aménagement dans une zone jouxtant son restaurant de Manigod (74). Le procureur a requis 100 000 € d'amende et quatre à six mois de prison avec sursis. "Il lui est reproché d'avoir procédé à la réalisation d'ouvrages sans permis: un poulailler, un rucher, une cabane pour stocker le bois de chauffage, et d'avoir, par ces travaux, drainé des zones humides et coupé des sapins. Selon son avocat, la réalité est loin de ce que l'on a présenté. M. Veyrat a replanté 1 210 conifères pour 40 coupés. Les arbres coupés étaient malades, ils n'ont pas été exploités financièrement. De plus, certaines zones humides n'étaient pas forcément répertoriées avant 2014." Après quatre heures d'audience, le chef, a déclaré: "Je suis de bonne foi, dans le monde paysan, on fait un poulailler avec trois planches, je ne savais pas qu'il fallait un permis, je suis désolé de tout ce qui arrive, je ne suis pas au-dessus des lois." Le jugement sera rendu le 18 décembre. 03/12/2015

b9 * Quelques chiffres à retenir sur le VIN. En 2015 en Europe: l'Italie a récolté 48,8 millions d'hectolitres, la France 46,45 millions, l'Espagne 36,6 millions, ensuite Allemagne et Portugal; l'Espagne représente le vignoble le plus étendu, avec près d'un million d'hectares, devant la France 792 000 h. et l'Italie 690 000 h. En France, les vins constituent le 2ème secteur en termes d'excédent commercial derrière l'aéronautique et devant les parfums et la cosmétique. En 2013, le vignoble français comptait 85 200 exploitations, contre 110 000 dix ans plus tôt, la surface a diminué de 11%. La France reste, en 2014, le deuxième marché mondial pour la consommation en volume. Les USA deviennent les premiers consommateurs. La Chine se place en 5ème position. 1000 bouteilles de vin sont bues chaque seconde dans le monde. La consommation mondiale a augmenté de 2,7% entre 2009 et 2013. Le vin rouge représente 54,8% de la consommation mondiale. 03/12/2015

c0 * L'exposition universelle de Milan vient de fermer ses portes, le pavillon de la France a connu une affluence remarquable avec plus de 2 millions de visiteurs désireux de découvrir toutes les richesses de notre patrimoine alimentaire et gastronomique. Le pavillon, halle à la structure moderne et innovante en bois du Jura, sera prochainement remontée en France. 23/11/2015

c1 * Dominique Loiseau fait condamner un internaute malveillant. Les commentaires négatifs voire injurieux au regard du travail du restaurateur sont monnaie courante. Sur le site des pages jaunes, on pouvait lire au sujet de Loiseau des Ducs à Dijon: "Restaurant très surfait, tout en apparat, très peu de chose dans l'assiette, l'assiette la mieux garnie est celle de l'addition". Il n'y a qu'un petit problème, le restaurant n'est pas encore ouvert quand sous le pseudo Le Clarifieur, l'internaute a posté son commentaire. Un fait qui n'a pas échappé au tribunal de grande instance de Dijon qui a estimé que l'avis "ne peut pas correspondre à l'expression d'un avis objectif se fondant sur une expérience réelle". "Ces commentaires fautifs (…) du fait même de leur diffusion sur Internet sur un site largement consulté par les internautes à la recherche des coordonnées d'établissements, visaient à dissuader de potentiels futurs clients de se rendre dans le restaurant critiqué". L'internaute malveillant a été condamné à 2 500 euros d'amende, plus 5 000 euros de frais. 29/10/2015

c2 * Tous au Restaurant 2015. Du 21 septembre au 4 octobre, 575 000 convives ont profité de l'opération, soit 15% de plus que l'année précédente. Le cap des 1000 chefs participants a été franchi pour cette édition. Le site tousaurestaurant.com a enregistré 1 100 000 visiteurs sur le mois de septembre. 15/10/2015

c3 * Le Procureur de la République de Bordeaux a classé sans suite la plainte du commis de cuisine qui avait prétendu avoir subi des brimades et des mauvais traitements dans les cuisines de La Grande Maison à Bordeaux, sous la responsabilité de Joël Robuchon. "L'infraction ne paraît pas suffisamment constituée ou caractérisée, l'enquête n'ayant pas permis de rassembler les preuves suffisantes", indique le parquet de Bordeaux dans sa décision. Joël Robuchon avait, de son côté, saisi la justice pour allégations diffamatoires. 30/09/2015

c4 * Vers une régulation des avis en ligne. Le projet de loi 'pour la République numérique' part du constat que les avis en ligne constituent l'une des principales sources d'information des consommateurs. L'article 41bis introduit une procédure de régulation de ces avis. L'article L111-5-2 prévoit d'introduire dans le code de la consommation d'imposer aux sites internet qui mettent des avis en ligne d'indiquer de manière explicite si leur publication a fait l'objet d'un processus de vérification afin d'améliorer la transparence et l'information des internautes. Si le site procède à des vérifications, il doit alors en préciser clairement les modalités. La mise en place de cette information doit permettre au consommateur d'évaluer le niveau de véracité des avis publiés et par extension, le degré de confiance qu'il peut accorder au site publiant ces avis. Ce texte doit faire l'objet d'un débat public à partir du 21 septembre. 19/09/2015

c5 * Payer sur TripAdvisor, un moyen d'être mieux classé? Si l'achat d'annonces n'influence pas le classement naturel des établissements, il influence en revanche l'apparence du classement aux yeux des visiteurs. En effet, payer influence de plus en plus l'apparence du classement, l'ordre d'apparition des établissements de "rien que pour vous", affichage qui apparaît par défaut lorsque les visiteurs consultent une destination, est influencé par la publicité. Si les clients veulent voir le classement naturel des membres de la communauté, ils devront actionner le bouton "classement". Par défaut, c'est donc désormais la publicité qui prévaut. 19/09/2015

c6 * TRIPADVISOR piégé par un faux restaurant. France 2 a diffusé, dans l'Œil du 20 heures, une enquête montrant comment un restaurant factice avait réussi à se hisser dans le top des établissements sur Tripadvisor. La chaîne de télévision a créé de toute pièce Le "Béret rouge" à Montmartre (adresse factice, photos de plats prises sur internet, faux logo...) et a demandé à quelques personnes de déposer des avis élogieux sur Tripadvisor. En 2 semaines, l'établissement a grimpé à la 108ème place des meilleurs restaurants de Paris (sur quelque 13 500 recensés sur le site). La production de l'Œil du 20 heures s'est inspiré d'une expérience analogue menée en Italie. Derrière cette démarche, la volonté de dénoncer le peu de sérieux de Tripadvisor en matière de vérification des avis déposés. Le site a répondu aux journalistes que "le nombre de tentatives de fraude est extrêmement réduit" et a ré-affirmé la fiabilité du site, qui utiliserait "des outils automatisés très sophistiqués" et "plus de 300 spécialistes de contenus qui travaillent 24 h/24 et 7 j/7" pour contrôler les annonces et les commentaires. 19/09/2015

c7 * OUTRE-RHIN: diffuser sur les réseaux sociaux les photos de son plat au restaurant serait illégal! L'affaire a fait souffler un vent de panique parmi les foodies germaniques utilisateurs du réseau social Instagram: un article du très sérieux quotidien Die Welt affirme que "prendre en photo son repas au restaurant pourrait vous coûter très cher". La thèse semble crédible, outre-Rhin, on ne badine pas avec le droit d'auteur. Un conflit opposant la société de gestion des droits musicaux, la Gema, avec la plateforme vidéo en ligne Youtube a dégénéré au point que le pays compte davantage de vidéos bloquées que le Vatican. Pourquoi n'en serait-il pas de même avec les créations de restaurateurs. Daniel Kötz, avocat spécialisé dans les droits d'auteur estime "inimaginable" qu'un chef ou un établissement porte plainte contre une photographie d'un client "Ce dernier ne reviendra jamais et fera sans aucun doute tous les efforts possibles pour discréditer l'établissement concerné." Les accros d'Instagram peuvent donc respirer. 19/09/2015

c8 * "THE TELEGRAPH" a publié un classement des 30 endroits à voir dans le monde avant de mourir. Le soleil, les gorges du Verdon mais aussi les champs de lavande, ne manquez pas de visiter le VAR. C'est ce que conseille The Telegraph, qui classe le département français n° 1 des 30 sites à avoir avant de mourir. "Le Var est la plus belle partie de la Provence", souligne le quotidien, qui ne manque pas d'aborder la beauté des eaux turquoise des gorges du Verdon ou encore ses maisons en pierre. "Des groupes de maisons en pierre forment de petits villages cachés entre les routes sinueuses du Haut-Var où vous pourrez trouver des plats régionaux délicieux, admirer des paysages magnifiques loin de la foule pour goûter à la vraie vie provençale", ajoute le journal anglo-saxon. Par ailleurs, la deuxième place revient au Barcelone de Gaudí en Espagne alors que la chapelle Sixtine en Italie se retrouve sur la troisième marche. L'Acropole d'Athènes à la quatrième position, suivie des bassins de Pamukkale en Turquie. 29/08/2015

c9 * L'ITALIE se rebiffe contre le système d'avis de Tripadvisor. Les hôteliers et restaurateurs italiens expriment leur ras-le-bol face aux faux avis sur Tripadvisor. Des journalistes du journal en ligne Italia a Tavola ont créé le buzz il y a quelques semaines en créant une fausse fiche de restaurant, nommé Ristorante Scaletta, et en le positionnant en première place de sa destination. Ils ont pu nourrir la fiche de faux avis grâce à la complicité de vrais restaurateurs. Avec seulement dix commentaires, le restaurant fictif est passé devant le numéro 1 du classement qui comptait 200 avis. Cela confirme que Tripadvisor ne vérifie ni les avis ni les informations permettant de créer une fiche: le numéro de téléphone communiqué était celui d'un poste de police voisin… Après la révélation de la supercherie, Tripadvisor a très rapidement supprimé la fiche du faux restaurant. 15/08/2015

d0 * Les chiffres 2014 des spiritueux, en France. Avec 54,60 millions de litres consommés en CHR en 2014, le secteur accuse une baisse de 3,1%. Les whiskies restent en tête avec 28%, suivis des anisés 18,5%, des vodkas 15,8% puis des rhums blancs 7,7%, liqueurs modernes 5,6%, crèmes de fruits 4,4%, cognac 0,8%, calvados 0,7% et l'armagnac seulement 0,2%. Plus de la moitié des Français de 18 à 60 ans consomme des cocktails avec ou sans alcool en CHR, indique la Fédération française des spiritueux. Arrivent en tête le Mojito, suivi de la Pina Colada, du Ti Punch et par la création du Barman. Les spiritueux constituent une filière d'excellence qui représente en France 100 000 emplois directs et indirects. 28/07/2015

d1 * La plus longue PIZZA du monde. Dans le cadre de l'exposition universelle de Milan, l'Italie a battu le record de la pizza la plus longue du monde avec une Margherita d'1,596 km de long. Pour la réaliser, il a fallu 1.500 kilos de tomates, une tonne et demie de mozzarella, beaucoup d'huile d'olive extra-vierge, et une cuisson dans cinq fours différents. Ce titre du Guinness des records était précédemment détenu par l'Espagne. Une distinction qui fut très attendue au moment même où la candidature de la pizza au patrimoine mondial de l'Unesco est en attente. 05/07/2015

d2 * En 2014 La CHINE passe devant la FRANCE et devient le 2ème vignoble du monde. Le vignoble chinois qui représentait moins de 4% des vignes mondiales en 2000 pèse aujourd'hui pour près de 11%, soit près de 800.000 ha. L'Espagne reste première avec 1 021 000 ha. La France troisième avec 792.000 ha et l'Italie 690.000 ha. 12/05/2015

d3 * Plainte contre EXPEDIA. Le Groupement national des indépendants (GNI), qui s'était associé à la plainte du Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique déposée contre Expedia, parle d'une "très grande victoire" après le jugement, rendu la semaine dernière, par le Tribunal de commerce de Paris. Celui-ci "considère comme nulle les clauses qui obligent les hôteliers en France à consentir à Expédia les meilleures conditions tarifaires et promotionnelles". "Cette décision, rend leur liberté tarifaire aux hôteliers. Elle ne fait que conforter le combat mené contre ces clauses abusives des plateformes numériques de réservation. La nullité de la clause, dite de parité tarifaire, est donc d'ores et déjà acquise pour nos hôteliers". 12/05/2015

d4 * La France demeure, en 2014, la première destination touristique mondiale. L'enquête annuelle auprès des visiteurs venant de l'étranger "EVE" sur le tourisme international en France, réalisée par la direction générale des entreprises, en partenariat avec la Banque de France, confirme que la France demeure, en 2014, la première destination touristique mondiale. Avec 83,7 millions de visiteurs, cela représente une légère hausse de 0,1% par rapport à l'année 2013. Les clientèles lointaines marquent une forte augmentation (+8,7%), tandis que le marché européen se contracte légèrement (-1,7%). Le marché asiatique enregistre une hausse spectaculaire de plus de 16%, témoignant en particulier de l'efficacité de la mesure de délivrance accélérée des visas à destination de la clientèle chinoise "visa en 48h", décidée et mise en oeuvre en 2014 (+ 61% de visas délivrés à la clientèle chinoise en 2014). 14/04/2015

d5 * "FAIT MAISON" la mention évolue. Le « Fait-maison » concerne les produits crus transformés sur place, c'est-à-dire non cuits ou non dénaturés par quelque procédé que ce soit. Les seules exceptions à cette règle concernent les produits que le consommateur ne s'attend pas à ce qu'ils soient confectionnés sur place, tels que les pâtes, les fromages, le pain. Ainsi, la pâte feuilletée doit dorénavant être cuisinée par le restaurateur. Lorsque le restaurateur utilise un produit d'une marque de renom, le plat ne pourra pas être dit "Fait maison", il sera précisé l'utilisation de ce produit de marque. La phrase "les plats 'Faits maison' sont élaborés sur place à partir de produits bruts" ne figurera que sur les cartes des restaurants souhaitant mettre en avant ces plats. La mention "fait maison" reconnaît un plat réalisé à partir de produits crus cuisinés sur place; le statut d'artisan-cuisinier consacre la reconnaissance d'un métier et d'un savoir-faire; le titre de Maître-Restaurateur, valorise l'ensemble d'un établissement (cuisine, produits, services, lieux, etc.). 14/04/2015

d6 * Le 1er avril, a été remis le 3 000ème titre de Maître restaurateur à Boris Bazan, pour son restaurant Les Fous de l'île à Paris. A cette occasion, a été signé une convention avec l'Association française des Maîtres restaurateur (AFMR) pour soutenir leur action. Cette convention permet de clarifier les missions de l'AFMR vis-à-vis des pouvoirs publics et de la positionner comme le porte-parole de référence des Maîtres restaurateurs. En contrepartie, l'AFMR s'engage à mettre en oeuvre une stratégie opérationnelle de promotion du titre auprès des professionnels et du grand public et à rendre visibles les Maîtres restaurateurs lors des nombreuses manifestations nationales ou locales de promotion de la gastronomie. A cette occasion a été présenté le nouveau cahier des charges du titre, entré en vigueur le 1er avril, une rénovation pour en simplifier l'accès et la compréhension. 14/04/2015

d7 * La mention UE ou CEE ne suffit pas à indiquer l'origine des viandes bovines. Ces mentions ne sont pas suffisantes au regard du décret n° 2002-1465 du 17 décembre 2002, qui impose aux restaurateurs de porter à la connaissance de la clientèle l'origine des viandes bovines. L'article 1 précise les plats: Il s'agit de ceux contenant des viandes bovines sous forme de morceaux (steaks, rôtis, boeuf bourguignon…), ainsi que les steaks hachés pur boeuf et le veau. L'article 2 précise les mentions: Lorsque la naissance, l'élevage et l'abattage du bovin ont eu lieu dans le même pays, la mention est indiquée sous la forme: "Origine: (suivi du nom du pays)". Lorsque la naissance, l'élevage et l'abattage ont eu lieu dans des pays différents, doit figurer le nom des différents pays où se sont réalisées les opérations. Ce doit être indiquée: "Né et élevé: (nom du pays de naissance et nom du ou des pays d'élevage)" et "Abattu: (nom du pays d'abattage)". (exemple: "Né et élevé: Allemagne, Danemark, Abattu: France"). Ces mentions doivent être portées à la connaissance du consommateur de façon visible et lisible. Le restaurateur qui ne respecte pas cet affichage est passible d'amendes de 450€ pour une personne physique et 2 250€ pour une personne morale. 20/03/2015

d8 * Le Sénat donne le feu vert à la création du statut d'artisan cuisinier. Examiné par la commission spéciale du Sénat dans le cadre du projet de loi croissance et activité, l'amendement portant sur la création du statut d'artisan cuisinier a été adopté mercredi 18 mars. L'artisan-cuisiner n'est pas un label supplémentaire, c'est la reconnaissance d'un statut qui s'inscrit dans un dispositif global de valorisation de la gastronomie française, aux côtés de la mention Fait maison et du titre d'Etat Maître Restaurateur. 20/03/2015

d9 * Joël Robuchon porte plainte en diffamation contre France TV Info et Atabula. Suite au reportage qui évoquait des accusations de harcèlement au sein de la Grande Maison de Bordeaux, il a déposé une double plainte en diffamation avec constitution de partie civile auprès du tribunal de grande instance de Paris. La plainte cible non seulement le site internet de France TV Info mais aussi le site Atabula. "Joêl Robuchon a reçu spontanément 100 attestations de grands chefs du monde entier passés par ses maisons, qui témoignent qu'ils n'ont jamais été victimes de la moindre violence chez lui et saluent l'exemplarité du maestro des fourneaux." 09/03/2015

e0 * l'EDEN restaurant à Vannes propose à ses clients de fixer eux-mêmes le prix de ce qu'ils mangent. Depuis début février, Vincent Thomas, patron de ce restaurant de 30 couverts, propose le menu anti-crise. Une formule en deux ou trois plats dont le prix est fixé, par le client lui-même. "Quelques personnes ont sous-estimé mon menu, en payant 12 € pour deux plats, mais c'est anecdotique. Le midi, c'est inférieur ou équivalent à nos attentes, mais le soir, les gens sont plus généreux, jusqu'à 40 € les trois plats. Pour m'y retrouver, il faut être environ à 16 € pour deux plats et 22 € pour trois plats." Face au succès de l'opération, Vincent Thomas a décidé de reconduire son opération pour le mois de mars. "C'est un buzz, il faut le prendre comme ça. Je ne peux pas me permettre de trop tirer sur la ficelle sinon l'effet pourrait retomber." 09/03/2015

e1 * Dans un communiqué, le Groupement National des Indépendants a indiqué qu'il "saluait l'initiative du groupe Accor qui vient de saisir l'autorité de la concurrence sur le fondement de l'abus de position dominante dont profite Booking.com au détriment des hôteliers français. Cette action vient en complément de celle déjà initiée par le GNI au nom des indépendants et vient en cela l'appuyer. En effet, cela fait plus d'un an que le GNI a saisi l'Autorité de la concurrence afin qu'elle interdise à Booking.com et Expedia, les deux leaders de la réservation hôtelière sur Internet, des clauses illégales qu'ils imposent aux hôteliers: clause de dernière disponibilité, clause de parité des prix ou encore clause d'usage unique. Ces clauses interdisent aux hôteliers de pratiquer en direct auprès de leurs clients des prix plus attractifs et donc de se constituer une véritable clientèle." 27/02/2015

e2 * Le groupe Accor a saisi l'Autorité de la concurrence contre Booking.com le 23 février. Le groupe hôtelier dénonce un abus de position dominante de l'OTA, qui représente près des deux tiers du marché français, sur les réservations en ligne, même si celle-ci a renoncé en décembre à imposer la parité tarifaire entre l'hôtelier et les autres plateformes. A la demande des organisations professionnelles, le Gouvernement avait également engagé, le 27 mai dernier, une procédure devant le tribunal de commerce de Paris, tandis que, dans le même temps, six autres autorités de la concurrence en Europe (Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Suède) avaient lancé des poursuites à son égard. Suite à la décision de Booking de renoncer à imposer la parité tarifaire, l'Autorité de la concurrence française a lancé, le 9 janvier, un test de marché auprès des acteurs du secteur, qui s'est clôturé 31 janvier, pour savoir si cette proposition d'engagements était suffisante pour remédier aux préoccupations de concurrence identifiées. Des engagements loin d'être suffisants, a estimé Accor le 23 février. 27/02/2015

e3 * 8 nouveaux MOF cuisine-gastronomie. Les 32 finalistes ont bataillé ferme lors de la finale de la 25ème édition du concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France" classe "cuisine–gastronomie", qui a eu lieu les 4 et 5 février 2015 au Lycée François Rabelais de Dardilly (Rhône-Alpes). Une épreuve dont seulement huit sont sortis vainqueurs: Guillaume Royer (Hôtel du Castellet)--Virginie Basselot (Saint James)--Fabrice Desvignes (Présidence du Sénat)--Benoît Nicolas (Lycée Ferrandi)--Christophe Raoux (Café de la Paix – Intercontinental)--Olivier Couvin (Auberge du pont de Collonges)--Benjamin Patissier (La Pyramide)--Benoît Carcenat (Restaurant de l'hôtel de Ville). 07/02/2015

e4 * Bocuse d'or 2015. C'est la Norvège qui remporte le Bocuse d'or qui se déroulait pendant le Sirha à Lyon les 27 et 28 janvier. Les Etats-Unis s'emparent du Bocuse d'argent et la Suède monte sur la dernière marche du podium avec le Bocuse de bronze. Ces jeux Olympiques de la cuisine qui réunit après des sélections nationales puis continentales des jeunes chefs talentueux issus de 24 nations différentes est toujours un spectacle unique et un travail stupéfiant de qualité de la part des candidats. Comme des athlètes, ils se sont entraînés pendant des mois, ne vivant que pour ce concours où ils défendent les couleurs de leur pays. 28/01/2015

e5 * Coupe du monde de la pâtisserie édition 2015. L'Italie composée d'Emmanuele Forcone, Francesco Boccia et Fabrizio Donatone, remporte la médaille d'or, le trophée ainsi que 21 000 euros. Les 25 et 26 janvier derniers, au coeur d'une arène de 8000 m2, 21 équipes du monde entier, composées d'un pâtissier, d'un chocolatier et d'un glacier, se sont affrontées. Au terme des neuf heures de compétition, où ils devaient réaliser 3 entremets au chocolat aux grands crus Valrhona, 3 entremets glacés aux fruits de la gamme Ravifruit, 12 desserts à l'assiette, une pièce artistique en sucre, une pièce artistique en chocolat et une pièce artistique en glace hydrique sculptée. La seconde place revient au Japon suivie des Etats-Unis. La France n'était pas représentée cette année, car elle avait gagné la précédente édition. 27/01/2015

e6 * La finale de la 25ème édition du Concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France" classe "cuisine – gastronomie" a lieu les 4 et 5 février 2015 à Dardilly (Rhône-Alpes) où les 32 candidats qualifiés se mesureront à nouveau pour l´obtention du diplôme d'Etat "Un des Meilleurs Ouvriers de France". Lors de ces épreuves finales, les candidats devront réaliser un plat libre et une épreuve imposée constituée des deux sujets suivants: salmis de pintades accompagné d'un chou farci et de bottillons de salsifis et tarte "tatin" de coings parfumée au gingembre, beurre de porto rouge réduit. 27/01/2015

e7 * Organismes de controle. Depuis cinq ans, les différentes directions départementales ont fusionné. Ainsi, la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la direction départementale des services vétérinaires (DDSV) sont regroupées au sein de la direction départementale de protection des populations (DDPP). La nouvelle institution, qui regroupe la DDPP et le pôle cohésion sociale, est la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations DDCSPP. Les inspecteurs de la DDCSPP contrôlent: Les informations relatives à la chaîne alimentaire - la conception et l'entretien des locaux et des équipements - l'hygiène pré-opérationnelle, opérationnelle et post-opérationnelle - l'hygiène du personnel - la formation en matière d'hygiène et de procédures de travail - la lutte contre les nuisibles - la qualité de l'eau - le contrôle de la température - les contrôles des denrées alimentaires entrant et sortant de l'établissement et de tout document qui les accompagne - la mise en place de la méthode HACCP. Les professionnels ont l'obligation de donner accès à tous les bâtiments, locaux, installations ou infrastructures qui composent leur établissement et doivent présenter sans discuter les documents, registres ou cahiers, si l'inspecteur le demande. 27/01/2015

e8 * NAMA, à Bordeaux, le premier restaurant avec droit d'entrée en France. Ce nouvel établissement bordelais bouscule les codes de la restauration. Son créateur, Patrick Herreyre, dissocie marge et prix de revient. Les plats sont donc à prix réduits, à partir de 3€ pour un dessert, 5€ pour une entrée et 8€ pour un plat. Les bouteilles (à partir de 7,70€) et les verres (à partir de 1,1€) sont vendus au prix caviste ou château. Mais pour passer le seuil du restaurant, il faut s'acquitter d'un droit d'entrée de 20€. 27/01/2015

e9 * C'est une page qui se tourne dans l'histoire du CLUB MED en ce début d'année 2015. Le 2 janvier, le groupe chinois FOSUN, s'est emparé du spécialiste des villages vacances, désormais valorisé à 939 M€. Dans la bataille où s'affrontaient l'Italien Andrea Bonomi et Fosun depuis le mois de mai 2013, c'est donc l'alliance réalisée par le groupe chinois et le Brésilien Nelson Tanure, qui a gagné. Leur offre publique d'achat (OPA) était également soutenue par la direction du Club. Avec ce rachat, le Club Méditerranée a donc les mains libres pour poursuivre la stratégie impulsée par son président, Henri Giscard d'Estaing, le positionnant sur le très haut de gamme et accentuant son développement à l'international. 10/01/2015

2014

a1 * TripAdvisor condamné en Italie pour avoir publié de faux commentaires. L'Autorité garante de la concurrence et du marché italienne (AGCM) a condamné, TripAdvisor au paiement d'une amende de 500 000 euros pour avoir hébergé des commentaires postés par des professionnels en faisant croire qu'ils émanaient de touristes. Saisie par plusieurs associations de consommateurs, l'AGCM a estimé que le site américain et sa filiale italienne n'étaient pas suffisamment honnêtes avec les internautes et regrette ainsi que des avis soient présentés comme "authentiques et sincères". TripAdvisor a 30 jours pour payer l'amende et 90 jours pour trouver une solution pour éviter que les choix des consommateurs puissent s'appuyer sur des "informations publicitaires qui ne correspondent pas à la réalité". 29/12/2014

a2 * Le "Miraval Province 2012" sacré meilleur rosé du monde! Le vin produit par le couple Pitt-Jolie dans leur domaine viticole Château Miraval, vient d'être sacré meilleur rosé au monde par le magazine américain Wine Spectator! En réalité, le vin des Brangelina est classé en 84ème position sur 100, mais il est le premier rosé, ce qui en fait donc le meilleur rosé au monde! 18/12/2014

a3 * Booking fait un pas en arrière sur la parité tarifaire. Sous la pression des autorités de la concurrence de plusieurs pays européens, le géant des réservations en ligne a annoncé avoir renoncé à imposer ses conditions dans les relations entre l'hôtelier et des plateformes tiers. Booking a renoncé à cette disposition pour éviter une condamnation à l'échelle européenne, sept autorités de la concurrence (Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, France, Irlande, Italie, Suède) ayant lancé des poursuites à son égard. Pour l'autorité de la concurrence, "les hôteliers pourront désormais mettre Booking.com en concurrence avec les autres plateformes, gage d'une baisse future du montant des commissions?". Pour l'Umih et le GNC, pas question de crier victoire. Les deux organisations se disent même surprises des interprétations positives relevées, ne s'agissant à leurs yeux que de « propositions ». 18/12/2014

a4 * Hervé Montoyo, le Chat qui rit à Reynes 66, brise l'anonymat des avis sur internet. Le chef, président des restaurateurs à l'Umih 66, a gagné son procès contre un site internet ayant publié un avis d'internaute jugé "discriminatoire et abusif". Ce jugement inédit oblige aussi à dévoiler l'identité de l'auteur. "Tout le monde a le droit de déposer un avis sur internet", reconnaît volontiers le chef. Mais, de l'opinion à la diffamation, il y a une barrière qu'une personne a osée franchir contre son restaurant, sous couvert d'un pseudonyme, le 24 août 2013, dans un avis intitulé 'Attention arnaque!'. Le jugement a été rendu le 13 octobre dernier. Le site internet a été condamné à retirer le texte en cause et à indemniser le restaurateur pour dommages et intérêts en raison du caractère diffamatoire de l'avis publié. Surtout: la sentence stipule l'obligation de communiquer l'identité de l'auteur. Une décision qui peut désormais faire jurisprudence. 18/12/2014

a5 * L'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a sauté le pas. Les restaurants, les pizzerias, les épiceries qui vendent des plats à emporter ou de sandwichs et les distributeurs automatiques devront indiquer le nombre de calories sur les menus ou de façon visible avant l'achat. Cette obligation ne vise que les chaînes qui disposent d'au moins 20 points de vente sous la même enseigne. Elles doivent aussi pouvoir présenter aux clients, sur demande, un document écrit qui donnent des informations nutritionnelles supplémentaires comme le sucre, les graisses, les protéines, les fibres. 29/11/2014

a6 * Vendredi 14 novembre, les députés ont adopté le relèvement de la taxe de séjour. Cette taxe existe déjà, elle demeure facultative. Le nouveau barème est le suivant: 0,75 euro par personne et par nuit pour les hôtels non classés et les 1 étoile, 0,90 euro pour les 2 étoiles, 1,50 euro pour les 2 étoiles, 2,25 euros pour les 4 étoiles et 3 euros pour 5 étoiles. Pour les palaces, jusque là assimilés par la taxation aux 5 étoiles, une nouvelle case a été créée fixant le montant plafond à 4 euros. 24/11/2014

a7 * Le Château de Rigny situé entre Dijon et Besançon obtient la distinction "Hôtel le plus chargé d'histoire", au cours d'une cérémonie qui s'est tenue le 27 octobre à l'hôtel Elisabeth en Slovaquie. Ce sont les clients qui ont voté pour que cet hôtel 3*** de 28 chambres et un restaurant gastronomique, au sein d'une demeure du 18ème siècle soit distingué. L'établissement fait partie du réseau Symboles de France affilié à l'association "Historic Hotels of Europe" qui regroupe des hôtels situés dans des édifices présentant un intérêt historique et culturel à travers 20 pays en Europe. 24/11/2014

a8 * 32 candidats qualifiés pour la finale du concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France", classe "cuisine-gastronomie". Les 32 candidats qualifiés se mesureront à nouveau les 4 et 5 février 2015 lors de la finale à Dardilly (Rhône-Alpes) pour l'obtention du diplôme d'Etat autorisant le port du prestigieux col "bleu blanc rouge". Lors de ces épreuves finales, les candidats devront réaliser une épreuve imposée qui, s'appuyant sur la tradition, fera intervenir des techniques nouvelles, ainsi qu'un projet libre destiné à permettre à chacun de composer et de réaliser une oeuvre personnalisée révélant la maîtrise de qualités complémentaires à celles mises en évidence par l'épreuve imposée. 24/11/2014

a9 * Jonathan Bauer-Monneret (29 ans) remporte le concours du meilleur sommelier de France. Après deux tentatives qui s'étaient arrêtées en demi-finale, Jonathan a décroché le titre le 27 octobre. Chef sommelier du restaurant parisien Spring, ce Strasbourgeois d'origine formé au lycée Alexandre Dumas, à Illkirch-Graffenstaden, a fait preuve de maturité et de sérénité au cours de la finale qui réunissait aussi Mikaël Grou (Four Seasons George V à Paris), Jean-Baptiste Klein (Le Clos des sens à Annecy-le-Vieux) et Florent Martin (Four Seasons George V à Paris). Organisé à Beaune, ce concours qui se déroule tous les deux ans a connu une demi-finale très sélective le 26 octobre. Elle mettait en lice les dix candidats retenus en mars dernier. La suite s'est déroulée devant plus de 500 spectateurs. Un marathon de trente minutes qui a débuté par une épreuve de dégustation à l'aveugle avec un vouvray demi-sec 1971, trois vins rouges de Bourgogne et un piège sous la forme d'un vin du Beaujolais. 30/10/2014

b1 * Selon une étude de 2013 menée par Added Value pour Rentokil Initial, un Français sur trois était mécontent des sanitaires lors de sa dernière visite au restaurant. 85% des Français estiment que l'état des sanitaires dans un restaurant ou un hôtel est très important et 41% affirment ne jamais retourner dans un établissement avec des toilettes sales. Selon les témoignages recueillis, les clients n'hésiteraient pas à parler autour d'eux de leur insatisfaction et font une corrélation directe entre l'état des toilettes et celui de la cuisine. 26/10/2014

b2 * MOF Cuisine - Entre les 8 et 9 octobre, les candidats au titre "Un des meilleurs ouvriers de France" ont subi la dernière épreuve qualificative et éliminatoire qui ouvre les portes de la finale en février prochain. Dans 13 centres en France, ce sont 225 candidats qui ont dû concentrer leur ardeur et leur talent pour réaliser deux plats en 4 heures: Bordure d'encornets à la catalane et Viennoises de pigeonneau, charlotte de polenta, cèpes et raisins frais. Dans chaque centre, 16 cuisiniers (un président, un vice-président, 2 pour évaluer la totalité des techniques du premier plat, 2 pour le second plat, 2 pour le contrôle des denrées et du matériel puis basculent sur l'envoi des plats, 4 pour noter la dégustation du premier plat, 4 pour celle du second plat) sont mobilisés pour 15 à 20 candidats. Les délibérations du jury sont prévues pour le 4 novembre. Les résultats seront envoyés aux candidats par courrier courant novembre. Les heureux finalistes se retrouveront les 4 et 5 février dans les cuisines du Lycée hôtelier François Rabelais de Dardilly, près de Lyon. Ils auront cette fois au menu 3 plats en 5 heures. 10/10/2014

b3 * Comment est apparu le petit déjeuner à la française? Jusqu'à la Révolution, les Français à leur réveil, ne mangent pas vraiment. La journée de nos ancêtres n'est interrompue que par deux repas: l'un pris en milieu/fin de matinée, le second en fin d'après-midi. Les choses commencent à changer à partir du XIXème siècle. La révolution industrielle s'accompagne d'un allongement de la journée de travail et le repas du soir est pris de plus en plus tard. Conséquence: entre les deux repas du matin et du soir, les ouvriers ont faim. Le "déjeuner" (mot qui désignait le premier repas de la journée) va alors se scinder en deux: un "premier déjeuner" pris au réveil, et à un "second déjeuner" ou "grand déjeuner" consommé vers midi. D'une journée organisée autour de deux repas, on passe à un rythme de trois repas quotidiens. Succédant à l'appellation initiale de "premier déjeuner", le terme de "petit déjeuner" n'apparaît qu'à la fin du XIXème siècle, époque à laquelle commence à s'enraciner cette nouvelle habitude alimentaire dans la société française. 08/10/2014

b4 * A partir du 13 décembre 2014, les professionnels de la restauration devront informer la clientèle de la présence de l'une des 14 substances provoquant des allergies: Céréales contenant du gluten - Crustacés - Oeufs - Poissons - Arachides - Soja - Lait - Fruits à coque - Céleri - Moutarde - Graines de sésame - Anhydride sulfureux et sulfites - Lupin - Mollusques. D'après un règlement européen du 25 octobre 2011, qui impose aux restaurateurs d'informer les consommateurs sur la présence d'allergène dans leurs plats. Le restaurateur devra tenir à jour un document écrit sur la présence de l'un de ces allergènes dans ses plats et en informer le consommateur. 19/09/2014

b5 * Un dîner mondial pour rendre hommage à la cuisine française. Le 19 mars 2015, ce sont des chefs sur les 5 continents qui réaliseront de concert un dîner au Goût de France/Good France, une opération initiée par Alain Ducasse avec le soutien de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. Il s'agira d'un dîner qui se déroulera partout dans le monde, avec la volonté d'associer toutes les catégories de restaurants, du bistrot à la grande table. Pour y participer, le cuisinier doit faire acte de candidature sur le site internet de l'opération qui ouvrira fin octobre. Il doit réaliser un dîner avec un menu d'inspiration française en respectant quelques passages obligés comme l'apéritif de tradition française, un fromage, un dessert au chocolat et des vins hexagonaux. 17/09/2014

b6 * L'INSEE dresse un bilan sur la part de la consommation touristique dans l'activité des régions de l'Hexagone. Elle révèle que les touristes français et étrangers ont dépensé 141 milliards d'euros en France métropolitaine à des fins de loisirs ou d'affaires. Grâce à leur patrimoine naturel et culturel et à des infrastructures adaptées, les régions Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte-d'Azur et Rhône-Alpes captent la moitié de ces dépenses. Entre 2005 et 2011, la consommation touristique a augmenté de 17 %, la hausse variant de 4 % en Champagne-Ardenne à 24 % en Corse. Le tourisme occupe une place particulièrement importante dans l'économie des régions du Sud-Est: la consommation touristique représente 31% du produit intérieur brut de la Corse et 13 % en Paca et en Languedoc-Roussillon. 06/09/2014

b7 * La France à beau être la première destination touristique du monde avec 84,7 millions de visiteurs pour l'année, elle n'est pas la destination la plus aimée. Sur le top 10 établi par les lecteurs de Condé Nast Traveler sur les villes les moins conviviales au monde figure Cannes en 2ème, Paris en 4ème et Marseille en 5ème. Cannes est comparé à un Las Végas européen, Paris ce sont les habitants froids et distants qui ne bougent pas un pouce pour aider les touristes et pour Marseille c'est la saleté et le nombre important de pickpockets. 06/09/2014

b8 * Consommation d'alcool: les Français n'arrivent qu'en 19ème position. Le dernier rapport sur l'alcool de l'Organisation Mondiale de la Santé, enregistre une légère hausse de la consommation d'alcool dans le monde depuis le début de ce siècle. Dans L'Hexagone, elle baisse sensiblement (- 1,2 l) pour arriver à 12,2 litres par habitant en 2010. Une tendance que l'on retrouve dans toute l'Europe de l'Ouest. En revanche, en Europe de l'Est, l'alcool se porte bien: la Biélorussie prend la première place du classement avec une consommation de 17,5 litres, suivie de la Moldavie et la Lituanie. 06/09/2014

b9 * Très attachés à leur patrimoine culinaire, les Français sont friands de plats français et régionaux. Malgré des campagnes publicitaires prônant une alimentation saine et équilibrée, et des études soulignant l'augmentation de l'obésité dans l'Hexagone, les Français restent des épicuriens. Leurs préférences s'orientent vers des plats traditionnels goûteux et caloriques, riches en matières grasses et en sel. Les plats favoris des Français dans l'ordre: le magret de canard; les moules frites; le couscous; la blanquette de veau. 06/09/2014

c1 * En Provence, le gros des vendanges 2014 à débuté lundi 25 août, soit un peu plus tôt que l'année dernière et que la moyenne, grâce aux bonnes conditions météorologiques dont a bénéficié la Provence. La qualité et la quantité sont au rendez-vous selon les experts, la récolte 2014 serait légèrement plus importante que 2012 et 2013 (années marquées par le gel et la grêle), donc proche des volumes récoltés en 2011. En Provence, ce sont 26 000 hectares de vignes classées en AOC qui vont être ainsi récoltées durant plusieurs semaines. A terme, plus de 160 millions de bouteilles Provence millésime 2014 seront commercialisées. 06/09/2014

c2 * Nouvelles technologies, près d'un avis sur deux en ligne serait frauduleux selon la DGCCRF. En 2013 les enquêteurs ont relevé un taux d'anomalie de 44,4 % concernant les avis de consommateurs publiés sur internet. Ce taux d'anomalie a augmenté de 55 % en trois ans. Parmi les pratiques condamnables constatées: suppression des avis négatifs, traitement différencié ou encore rédaction de faux avis. Le 4 juillet 2013, l'Afnor a publié la norme NF Z74-501 relative aux avis en ligne. Ce document définit les principes et les exigences de collecte, de modération et de restitution d'avis de consommateurs de produits et de services sur internet. Cette norme est d'application volontaire. Il suffit au professionnel de se procurer la norme sur le site de l'Afnor et mettre son site en conformité avec ces exigences, sans aucun contrôle extérieur. Cette norme est la première au monde relative au traitement des avis de consommateurs en ligne. Il existe un projet de norme internationale sur l'e-réputation qui comprendra un volet avis en ligne, mais toujours d'application volontaire. 21/08/2014

c3 * Selon une enquête de la Direction de la compétitivité de l'industrie et des services (DGCIS) et la Banque de France, l'Hexagone a accueilli 84,7 millions de touristes étrangers en 2013 soit une hausse de 2 % par rapport à 2012. Le pays maintient sa position de première destination touristique mondiale, devant les États-Unis (69,8 millions d'arrivées) et l'Espagne (60,7 millions). Les Européens sont les principaux contributeurs à la hausse des arrivées et des nuitées avec 70,1 millions de touristes, soit 83 % de l'ensemble. 4,5 millions de touristes asiatiques ont visité la France (+ 13 %). 13/08/2014

c4 * Au Vietnam, friand de viande de chien, le chat fait désormais aussi le bonheur des gourmets. Dans un restaurant de Hanoï qui propose du matou au menu, les animaux sont noyés, rasés puis plongés dans la poêle à frire. C'est officiellement illégal, mais les autorités ferment les yeux. Selon le propriétaire, cette nouvelle viande attire beaucoup de clientèle, qui l'apprécie pour accompagner l'apéritif, estimant que manger de ce félin au début du mois lunaire porte chance... (Le Dauphiné du 29/07). 02/08/2014

c5 * Une vente aux enchères s'est tenue au casino de Royat (63) le 20 juillet, dans le cadre de la 15ème convention internationale des collectionneurs Michelin, un acheteur a déboursé plus de 30 000€ pour acquérir une collection de trois guides Michelin datant de 1900, 1901 et 1902. Un autre lot composé de plusieurs guides a été adjugé à 31 460€ frais inclus. Outre une édition 1900 en très bon état, cet ensemble comprenait un guide de 1939 édité par le War Department. 02/08/2014

c6 * Nouveau logo: fait maison 17/07/2014

c7 * Le logo sera là pour différencier la cuisine faite à partir de produits bruts et les plats tout préparés. Pas pour trier entre les restaurants qui cuisinent à base de produits frais et ceux qui recourent aux produits surgelés ou sous vide. De même, les légumes à l'exception des pommes de terre, histoire de ne pas donner le label à McDo pourront être livrés déjà épluchés et découpés, le poulet déjà désossé, les crevettes déjà décortiquées. A condition que le plat soit assemblé par le cuisinier, il pourra quand même bénéficier du label. Fait maison: la salade de tomates arrivée en tranches accompagnée d'une vinaigrette maison. Le décret d'application fixe de nombreuses exceptions au fait maison qui autorisent à s'approprier le label dans certains cas et pas dans d'autres, selon une logique toute administrative. Peuvent ainsi entrer dans la composition de plats fait maison les saucissons et salaisons, la pâte feuilletée toute faite crue, les pâtes, et les fonds de sauce. Fait maison: une choucroute à base de saucisson acheté à la charcuterie et de choucroute déjà préparée mais achetée crue; une raclette à condition d'avoir épluché les pommes de terre sur place; une tarte aux pommes à base de pâte feuilletée industrielle; des spaghetti carbonara dont tous les ingrédients bruts sont industriels mais cuisinés sur place.17/07/2014

c8 * L'article absurde qui vide le label de sa substance: le décret précise qu'un plat composé de produits ne faisant pas partie de la liste des exceptions peut tout de même être présenteé comme "fait maison" "dès lors que la marque du produit ou le nom du professionnel qui l'a fabriqué est expressément indiqué". On peut écrire "fait maison par Marie", et ça passe. Le consommateur va pouvoir découvrir de ses yeux émerveillés le nom des sous-traitants qui, hors scandale sanitaire, sont habituellement inconnus du grand public. 17/07/2014

c9 * Les restaurateurs ont jusqu'au 15 janvier 2015 pour se mettre en conformité avec cette nouvelle réglementation, sous peine d'amende. La DGCCRF a déjà du mal à contrôler l'hygiène des établissements régulièrement, et elle va devoir en plus éplucher les cartes à la recherche des usurpateurs de label. On imagine déjà les litiges sur les plats avec accompagnement, dont la viande est cuisinée sur place mais pas les légumes. 17/07/2014

d1 * Le Japon vient de lever son embargo sur l'exportation de la viande de ses boeufs wagyu. Il faut compter entre 150 et 300 euros le kilo. Le wagyu était déjà sur les cartes de certains restaurants, en provenance des Etats-Unis, d'Espagne ou même de France, mais le wagyu en direct du Japon, c'est une grande première. 12/07/2014

d2 * L'auteur du blog culinaire L'Irrégulière a été condamnée en référé par le Tribunal de Bordeaux à verser la somme de 2 500 € aux gérants du restaurant Il Giardino, au Cap-Ferret (33), après avoir "dénigré" l'établissement, selon les juges. La blogueuse raconte son expérience dans l'établissement: "Un restaurant où nous n'irons plus parce que la patronne se prend pour une diva (alors que, sérieusement, elle n'est pas la propriétaire de Chez Hortense, non plus), l'une des serveuses serait bien inspirée de ne jamais bosser à Londres parce qu'elle ne risque pas de pouvoir vivre de ses pourboires, et on se fout du client et le sens du commerce est plus qu'approximatif. Je vous engage à le noter dans votre liste noire si vous passez dans le coin!" Selon la justice, ce n'est pas sur la critique que la jeune femme a été condamnée, qui relève de la liberté d'expression, mais sur le titre de l'article ('L'endroit à éviter au Cap-Ferret: Il Giardino') qui lui, tombe sous le coup du dénigrement. 12/07/2014

d3 * Levée de boucliers des professionnels après le vote des parlementaires la semaine dernière en faveur de l'augmentation du plafond de la taxe de séjour et d'une taxe supplémentaire pour les hôteliers franciliens. Dimanche, Laurent Fabius s'est prononcé contre ces hausses. Cinq jours après la clôture des assises du tourisme, entre le mercredi 25 et le jeudi 26 juin, les députés ont adopté un premier amendement portant le plafond de la taxe de séjour à 5 € pour les hôtels 3 étoiles et 8 € pour les hôtels 4 et 5 étoiles. Les professionnels parisiens parlent de double peine, car au relèvement du plafond de la taxe de séjour s'ajoute une taxe de 2 € par nuit et par personne, destinée à financer les transports du Grand Paris. 30/06/2014

d4 * Le ministre de l'Économie attaque Booking en justice. Arnaud Montebourg vient d'annoncer qu'il a engagé une action devant le tribunal de commerce de Paris contre les clauses de parité tarifaire imposées par Booking dans les contrats conclus avec les hôteliers. Ces clauses dites de "parité tarifaire" déséquilibrent les relations entre les centrales de réservation et les établissements hôteliers. En effet, elles empêchent aux hôteliers de proposer des tarifs plus attractifs que ceux des centrales de réservation aux clients qui viennent réserver directement auprès de l'établissement hôtelier. Ces clauses interdisent aux hôteliers de consentir des réductions aux clients qui les contactent directement sans intermédiaire. De ce fait, considère le ministre: les hôteliers perdent ainsi une opportunité de concurrencer Booking et de reprendre le contrôle de la relation avec le client. Ce qui nuit à la fois à la compétitivité du secteur hôtelier, qui est privé d'une possibilité de s'affranchir des commissions versés à Booking, et aux consommateurs qui ne peuvent pas faire jouer la concurrence ente les différents canaux de distribution et obtenir ainsi de meilleurs tarifs. 28/05/2014

d5 * Les USA premiers consommateurs de vin dans le monde. Les chiffres publiés par l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin nous apprennent que les français ne sont plus les premiers consommateurs de vins dans le monde. Pour la première fois, ce sont les USA avec 29 millions d'hectolitres qui arrivent en tête devant la France avec 28 millions d'hectolitres, suivent l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Au total, en 2013, on a bu 238,7 millions d'hectolitres de vin dans le monde, soit 2,5 millions d'hectolitres de moins qu'en 2012. 22/05/2014

d6 * MOF Cuisine - 215 candidats se qualifient pour la demi-finale. Sur les 473 candidats inscrits, ils n'étaient plus que 431 à se présenter aux épreuves qualificatives qui se déroulaient dans des lycées hôteliers de Paris et région parisienne. Après délibérations, seuls 215 candidats sont admis en demi-finale, qui se déroulera les 8 et 9 octobre dans 10 à 12 centres répartis sur le territoire. Elle consiste en deux plats à réaliser en 4 h, avec le soutien d'un commis. Pour la vingtaine de candidats travaillant à l'étranger, ils passeront les épreuves qualificatives le 6 octobre. Donc le chiffre de 215 pourrait un peu grimper. 22/05/2014

d7 * MOF Cuisine - Les sujets de la première épreuve pratique
--La caille: 1 - Découper la caille à plat comme pour "griller à l'américaine". La présenter crue sur assiette au jury. 2 – Séparer les cuisses des filets, le filet mignon reste attenant au filet. Mettre de côté les panures, les ailerons et les cuisses qui ne seront pas utilisés. Sauter au beurre les filets entiers avec peau. Leur ajouter un peu d'oignon ciselé. Les dresser sur assiette. Déglacer le récipient avec un filet de cognac et jus de citron; ajouter le fond de volaille. Beurrer légèrement. Ajouter un peu de persil ciselé. Napper les filets de caille de ce jus. Présenter l'assiette dressée au jury. 3 – Tourner 2 pommes vapeur. Les présenter crues sur assiette.
--Le lapin: 1 - Désosser le râble de lapin comme pour farcir entier, le présenter au jury ouvert sur assiette avec l'os séparé. 2 – Lever les filets. Mettre de côté les filets mignons, les panoufles et les rognons qui ne seront pas utilisés. Sauter au beurre les deux filets. Leur ajouter un peu d'échalote ciselée et six belles lamelles de champignon émincé. Les dresser sur assiette. Déglacer le récipient au vin blanc, ajouter une cuillère de fonds de volaille, beurrer légèrement. Napper les filets de lapin de ce jus. Présenter l'assiette dressée au jury. 3 – Tourner deux pommes fondantes et les présenter au jury sur assiette.
Temps: quinze minutes à partir du début de l'énoncé du sujet. 08/05/2014

d8 * La 25ème édition du Concours "Meilleurs Ouvriers de France", cuisine-gastronomie débute le 6 mai par une épreuve inédite et supplémentaire. Auparavant, après la qualification sur épreuve écrite, on accédait, pour les heureux élus, à la finale. Désormais, il y a trois caps à franchir. La première partie des épreuves qualificatives aura lieu le 6 mai dans des lycées hôteliers de Paris et Région parisienne. Les 473 candidats inscrits seront d'abord soumis à un test écrit d'une heure, sur l'hygiène et la sécurité, la culture professionnelle, la gestion de la production, les techniques culinaires et l'aptitude en langue anglaise. Ensuite un test pratique d'une dizaine de minutes qui leur permettra de prouver, au pied levé, leur capacité à réaliser parfaitement une technique de base du métier. Les cuisiniers qui auront passé ces deux épreuves avec succès seront évalués les 8 et 9 octobre lors de la deuxième partie des épreuves qualificatives qui se déroulera dans différents centres en régions. Cette deuxième barrière franchie, les postulants au titre de MOF accèdent à la finale. Ils auront cette fois connaissance des sujets bien à l'avance, pour décrocher le titre début 2015. 02/05/2014

d9 * Une Brésilienne, sacrée meilleure femme chef du monde. À 36 ans, Helena Rizzo du restaurant Mani de São Paulo, a remporté le prix Veuve Clicquot de "Meilleure femme chef du monde" pour l'année 2014. Déjà championne d’Amérique Latine, elle accède cette fois au plus haut rang mondial grâce à une cuisine intelligente, respectueuse des pratiques gastronomiques traditionnelles brésiliennes et des ingrédients, mariée à la technique moderne et parsemée d’influence espagnole. Quatrième lauréate du Prix Veuve Clicquot, Helena Rizzo succède à l'italienne Nadia Santini, à l’espagnole Elena Arzak lauréate en 2012 et à la française Anne-Sophie Pic en 2011. 02/04/2014

e1 * Paul Bocuse - Cinquante ans au sommet étoilé, 1965-2014, la performance est unique. Depuis sa première distinction en 1958, le chef lyonnais a passé la plus grande partie de sa vie dans la galaxie du célèbre guide rouge cumulant 162 étoiles. Un record absolu en la matière. Temple de la grande cuisine, institution du service à l'ancienne, le restaurant de Paul Bocuse est un véritable monument. Chaque assiette incarne l'une des plus belles pages de la gastronomie française. Le grand chef est entré dans l'histoire, quel meilleur hommage que ces trois étoiles portées depuis 1965! 02/04/2014

e2 * Tripadvisor a enregistré 150 millions d'avis depuis sa création en 2005. 90 avis sont déposés chaque minute en moyenne sur le site, et il y a plus de 2 milliards de visiteurs uniques par an. Le seuil des 150 millions reflète surtout l'obsolescence d'une grande partie d'entre eux. Sur les millions d'avis présents sur Tripadvisor, 20 millions datent d'avant 2008 et 50 millions d'avant 2011. 21/03/2014

e3 * Alain Ducasse célèbre les 50 ans de 3 étoiles de Paul Bocuse. C'est un hommage appuyé qu'Alain Ducasse a rendu à Paul Bocuse lors d'un déjeuner organisé au Jules Verne à Paris en présence de Michael Ellis, directeur des guides Michelin, de très nombreux chefs étoilés, de membres de la brigade de Collonges et de son fils Jérôme Bocuse : « Paul Bocuse est notre repère. Nous ne serions pas ce que nous sommes sans lui. Nous vous sommes reconnaissants pour ce que vous avez fait pour la cuisine française. C'est un message d'affection que nous vous adressons jusque dans les monts du Lyonnais ». Paul Bocuse, 88 ans et 50 ans de 3 étoiles sans discontinuer (1965-2014) à L'Abbaye de Collonges à Collonges-au-Mont-d'or (69), n'avait pu se joindre à cette manifestation. 11/03/2014

e4 * Sur France.fr la gastronomie française illustrée par une photo américaine !!! France.fr enchaîne les polémiques. Déjà critiqué à son lancement pour ses plantages puis pour son budget - entre un et quatre millions d'euros, le site internet officiel de la France est maintenant critiqué pour un choix iconographique. Les responsables du site internet officiel de la France ont préféré un cliché américain aux siens pour illustrer un article sur la gastronomie, pour des raisons de coût? 02/03/2014

e5 * En vacances, les français adeptes de gastronomie - La réputation de bons mangeurs attribuée aux français n'est plus à faire. Un sondage mené par le site Momondo le prouve une fois de plus. Après le charme de la destination et la possibilité de se détendre, la bonne gastronomie est le troisième critère le plus important pour les Français qui voyagent. Un Français sur deux estime qu'il a besoin de bien manger pour passer de bonnes vacances. 02/03/2014

e6 * ElBulli 1846, sera le nom du nouveau restaurant de Ferran Adrià et de Juli Soler dont la première pierre sera posée en septembre 2014 pour une ouverture prévue en mars 2016. 9 millions d'euros auront été investis dans le complexe de près de 4500 m2 à la Cala Montjoi à Rosas, au coeur du Parc Naturel du Cap de Creus. Le complexe comprendra un restaurant, un laboratoire de création, un musée et une résidence hôtelière. Pour cette opération, le gouvernement catalan a fait don des terrains et des bâtiments considérant qu'il s'agit d'un "projet national" et l'a déclaré service public de premier ordre. 02/03/2014

e7 * Dans le cadre du Sandwich & Snack Show, présentation des résultats de l’Indice Jambon-Beurre©: un jambon-beurre toujours leader avec 1,243 milliards d’unités consommées, soit 58% des sandwichs. En 2013, le marché du sandwich en France est en croissance en volume et en valeur avec 2,144 milliards d’unités consommées et un chiffre d’affaires de 7,27 milliards d’euros. Sur un marché en croissance, le jambon-beurre confirme sa suprématie mais perd des parts de marché: - 5,39% depuis 2012. Parmi les raisons de cette perte de vitesse, sur le segment de la restauration rapide, la France est passée en 10 ans de 2 produits (un sandwich et un hamburger), à plus de 30 produits. 05/02/2014

e8 * Nice (06) La 26e édition du salon professionnel Agecotel, qui s'est ouvert dimanche 2 février à Nice, a été inauguré lundi, en fin de matinée, par le maire de Nice, Christian Estrosi. A ses côtés le président d'honneur du salon, Joël Robuchon et de nombreuses personnalités du monde de la cuisine et de la gastronomie. Bonne humeur et gourmandise étaient au rendez-vous. 04/02/2014

e9 * La France dans le top 10 des pays dont les hôtels proposent une connexion internet. D'après une étude de Trivago portant sur 700 000 hôtels, la France arriverait en 8eme position des pays dont les établissements sont les mieux connectés à internet, avec 74,28 % d'hôtels équipés d'une connexion (gratuite ou payante) dans les chambres. Le Royaume-Uni arrive en 10eme position et l'Allemagne ne figure qu'en 31eme position. Une excellente nouvelle pour les hôteliers français, quand on sait que, pour les clients, la connexion internet arrive en tête des prestations demandées. 30/01/2014

f1 * Les chinois, premiers consommateurs de vin rouge. D'après une étude de Vinexpo, la Chine est aujourd'hui le premier pays consommateur de vin rouge au monde. Avec plus de 155 millions de caisses de 9 litres consommées en 2013, en croissance de 136% par rapport à 2008, la Chine (incluant Hong-Kong) domine désormais le marché mondial du vin rouge, suivie par la France, passée deuxième avec près de 150 millions de caisses et l'Italie avec 141 millions. Plus de 80% des vins consommés sont élaborés en Chine. Le pays détient aussi la 5ème place en termes de production mondiale de vin. L'engouement pour le vin rouge est lié à la fois à la mise en avant de ses vertus sur la santé face aux consommations excessives d'alcool de riz et à sa couleur, qui est, dans la culture chinoise, synonyme de fortune, puissance et de chance ajoute l'enquête. 28/01/2014

f2 * Coupe Europe de pâtisserie. Le Royaume-Uni, inspiré par le Roi Lion, est devenu champion d'Europe de pâtisserie. Il a remporté la sélection Europe de la Coupe du monde de pâtisserie pendant le Sirha Genève. Il devance l'équipe du Danemark et la Suède prend la troisième place. Ces trois équipes iront à Lyon disputer la Coupe du monde de pâtisserie en janvier 2015, pendant le Sirha, l'équipe de la Suisse a reçu une wild card et participera également à la Coupe du monde. La France n'y participe pas, car en tant que vainqueur de la dernière Coupe du Monde, elle en est exclue pour l'édition suivante. 26/01/2014

f3 * Houston. Cette cité du Texas serait celle qui offrirait le plus d'opportunités pour un Français souhaitant s'installer outre-Atlantique. le guide ZAGAT, une référence pour nombre d'amateurs de cuisine, révélait récemment son analyse annuelle sur la consommation des Américains au restaurant. En moyenne, ceux-ci s'y rendent 2,3 fois par semaine. Les habitants de Houston sont en tête de ce classement, puisqu'ils s'y rendent 2,7 fois par semaine. Cette étude révèle également l'appétit de ces derniers pour la cuisine française. Considérée comme bonne pour la santé, la gastronomie française connaît un regain de vitalité suite aux campagnes de communication du gouvernement fédéral pour sensibiliser les Américains au problème de l'obésité. Des restaurants aux noms évocateurs comme le café Rabelais où le Petit Paris suffisent à peine à satisfaire une demande de plus en plus importante. la cuisine française est aujourd'hui considérée comme romantique et très chic, alors qu'elle était vue auparavant comme snob et chère. 21/01/2014

f4 * Le Bristol Paris élu Meilleur hôtel de luxe en France pour 2013, lors des World Luxury Hotel Awards 2013. La cérémonie de gala s'est déroulée à Phuket le 1er novembre. Décernés par les clients, les agents de voyages et les tours opérateurs du monde entier, les World Luxury Hotel Awards, permettent de distinguer les meilleurs établissements et l'excellence du service de chaque hôtel. 11/01/2014

f5 * New-York. Selon un classement établi par le site Internet www.newyorkhotels.org, la palme de la suite la plus chère revient au Four Seasons de New-York. Pour 45 000 dollars $ soit 33 751 €, le client bénéficie de la suite Ty Warner Penthouse de 400m² située en plein Manhattan pour une vue à 360°C. Il bénéficie également des services d'un majordome 24/24 et d'un chauffeur avec au choix une Rolls Royce ou une Mayback. 11/01/2014

f6 * À New York, MARRIOTT ouvre l'hôtel le plus haut des États-Unis, 68 étages s'élevant à 230 m pour 639 chambres sous 2 enseignes. L'élégant bâtiment, qui domine d'un côté Times Square et de l'autre Central Park, montre encore une fois l'étonnante capacité de New York à relever les défis. Depuis deux ans, le tourisme ne s'y est jamais si bien porté. En 2013, la ville a totalisé 54,3 millions de visiteurs (à comparer au 29 millions réalisés par Paris en 2012) et les projets hôteliers se multiplient: 74 hôtels ont ouvert cette année. Entre 2011 et 2016, 110 constructions d'établissement ont été programmées. 11/01/2014

f7 * La QUENELLE est une fierté de la gastronomie lyonnaise. Les chefs locaux défendent "leur" quenelle. "Une farce à base de chair de brochet, de panade, où on additionne du beurre et que l'on fait gonfler au four." Voilà la définition de la quenelle, par le chef lyonnais Laurent Bouvier. Ce plat traditionnel du Rhône se sert à toutes les sauces: tomate, écrevisses ou encore béchamel. Pour les Lyonnais, il s'agit d'un des plats "les plus typiques" de la région. 11/01/2014

f8 * Le champion du monde de pâté-croûte 2013 est un Lyonnais. Jean-François Malle, second de Philippe Gauvreau (2 ** au Michelin), a remporté ce titre avec un pâté-croûte d’exception, dans lequel on trouve de la volaille de Bresse, du foie gras et des foies de volailles, des pistaches, du lard de Colonnata, du pied de cochon légérement persillé, des trompettes de la mort et une gelée au poivre des cimes. 11/01/2014

f9 * Commençons l'année par une bureaucratique des plus ridicule de l'URSSAF. Dans un village d'irréductibles gaulois niché dans la Bretagne profonde, un cafetier inspiré par les moeurs de ses cousins de l'autre côté de la Manche, avait organisé son service à la façon des pubs anglais, c'est à dire que le client vient commander au bar, attend sa consommation avant de s'assoir et rapporte son verre vide. Grosse ERREUR! deux FINS LIMIERS de la dite URRSAF passant par là ont repéré le manège de ses clients indélicats! assimilé aussitôt à du travail clandestin! Ne pas rire l'histoire est authentique, il s'agit de MAMM KOUNIFL, situé à Locmiquélic (Morbihan). Et jusqu'ou va la bétise: un "communiquant" de la très sérieuse URSSAF à déclaré devant la presse qu'il était intolérable qu'un tavernier fasse travailler ses clients sans verser de cotisations. Et malgré un classament sans suite de l'affaire par un parquet avisé, les très zélés fonctionnaires poursuivent le cafetier devant le tribunal des affaires de la Sécurité Sociale et entendent bien lui faire payer un redressement de 9000 € pour travail dissimulé! Pourquoi ne pas réclamer des cotisations aux cafétarias, aux fast food, aux cantines d'entreprises, voire à tous les hôtels et restaurants qui pratiquent le buffet au petit déjeuner ou au déjeuner. Une idée pour renflouer la Sécu ? 02/01/2014

2013

b2 * C'est le retour de la saison de la truffe. Le marché de la truffe d'Aups dans le Var, donne traditionnellement le coup d'envoi de la saison, il s'est tenu jeudi 28 novembre. Mais la saison qui va de novembre à mars avait déjà commencé pour les récoltants. Les truffes sont mûres, mais "primeur", jusqu'à la mi-décembre. En ce tout début de saison, les truffes noires sont considérées comme "primeur", parfaitement consommables, mais pas encore "matures". Il faut compter aux environs de 400 euros le kilo. De truffes en truffes, les prix et la qualité vont fluctuer pour atteindre leur apogée vers les fêtes de fin d'année. Il faudra alors compter près de 800 euros du kilo. Un prix encore loin des records de ces dernières années qui dépassaient largement les 1000 euros. 22/12/2013

b3 * BOCUSE D'OR France 2014. Quatre hommes et une femme: Audrey Jacquier-Le Vivarais à Lyon, Nicolas Davouze-Château Saint martin à Vence, Pascal Borrel-le Fanal à Banyuls sur mer, Florian Favario-L'Epicure à Paris, Sébastien Caillaud-Thierry Drapeau à Saint Sulpice le verdon. Ces chefs s'affronteront les 11 et 12 mars 2014 à Paris Nord Villepinte. Ils auront 5 h 35 pour créer leur plat de viande (lapin Rex du Poitou) et réussir la nouvelle épreuve d'assiette de poisson (Saint Pierre). 22/12/2013

b4 * Les députés ont adopté en seconde lecture, dans la nuit du mardi 10 décembre, l'article 4 bis qui prévoit l'obligation de préciser sur les cartes des restaurants si un plat est fait maison. Un plat fait maison est "un plat élaboré sur place à partir de produits bruts", précise le texte. 'sur place' s'entend au sens de 'préparé dans les locaux de l'entreprise qui commercialise le service ou le plat'. Des ingrédients traditionnels, déterminés par voie réglementaire, peuvent entrer dans la composition des plats 'faits maison' après avoir subi une transformation de leur état brut nécessaire à leur utilisation. 22/12/2013

b5 * La gastronomie est-elle possible en cuisinant des insectes? C’est la question que les moins dégoutés se posent. C’était aussi une des attractions du dernier salon “Saveurs des plaisirs gourmands”, tenu mi novembre Porte de Versailles à Paris. Sur un stand, Romain Fessard, grand importateur d’insectes comestibles en provenance directe de Thaïlande, proposait aux visiteurs de déguster des grillons grillés, des fourmis déshydratées, des vers de farine que l’on pouvait préférer nature ou parfumés. 04/12/2013

b6 * Lameloise à Chagny le meilleur restaurant du monde. Vainqueur des "Travelers Choice Restaurants Awards 2013", un titre obtenu à l’issue d’un vote des voyageurs qui utilisent le site de réservation Tripadvisor. Selon cette entreprise qui a envoyé un communiqué de presse, des millions d’internaute ont voté. La maison Lameloise a été créée par Pierre et Denise Lameloise en 1921 dans un ancien relais de Poste du XVème siècle à Chagny en Saône-et-Loire. Très vite, la réputation de l'établissement est établie. En 1937, le restaurant a 2 étoiles au guide Michelin. En 1944, c'est Jean Lameloise qui prend les commandes de l'établissement avec sa femme Simone. Puis ce sera Jacques Lameloise qui rejoindra son père et sa mère en 1974. A l'étoile obtenue par les parents en 1952 s'ajoute une 2ème en 74 puis une 3ème en 1979. En 2009, Jacques Lameloise prend sa retraite et cède l'établissement à Eric Pras. 10/11/2013

b7 * Marc Veyrat revient avec son grand chapeau. En lutte contre la malbouffe et les grandes surfaces, le chef multi-étoilé revient aux fourneaux après 4 ans d'absence avec un concept de ferme d'hôte gastronomique, autarcique et écologique. Posée au milieu d'une vaste terre d'alpages, à 1.600 mètres d'altitude en plein coeur du massif des Aravis, la ferme aux grandes baies vitrées est entourée d'une chapelle, d'un four à pain, d'un poulailler et d'un rucher. Plus qu'une ferme, c'est un véritable hameau que cet autodidacte de la gastronomie a bâti sur la terre de ses ancêtres. 16/10/2013

b8 * Les Etoiles de Mougins, du vendredi 27 septembre au dimanche 29 septembre 2013, référence incontournable dans le paysage gastronomique français sont synonymes de goût, d'inventivité, de créativité, car la gastronomie est un art, comme le montre ce festival de plus en plus populaire. La gastronomie explore de nouveaux domaines, de la cuisine fusion à la cuisine moléculaire, pour revenir au terroir. Durant le festival, Mougins accueille de grands chefs internationaux pour des démonstrations et des dégustations. Invité d'honneur 2013 : Gérald Passedat, chef 3 étoiles. 27/09/2013

b9 * Le Sénat dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la consommation, a supprimé dans la nuit du 11 au 12 septembre le caractère obligatoire de l'appellation "fait maison" voté par les députées en juillet pour les plats élaborés dans les restaurants. Une tournure de texte qui ne convient pas du tout au Synhorcat, le caractère obligatoire est un élément fondamental au fait maison, il mettra tout en oeuvre pour que l'assemblée nationale, qui votera le texte en deuxième lecture réintroduise cet amendement. 19/09/2013

c1 * Depuis le 4 juillet une nouvelle norme sur les avis en ligne, elle s'articule autour de 3 étapes clés (collecte, modération et restitution). Concernant la collecte la norme exige que l'auteur soit identifié, joignable, qu'il soit possible de vérifier la véracité de son expérience. Une preuve d'achat (facture, ticket de caisse, photo,...) peut être demandé, mais celle ci n'est pas obligatoire pour déposer l'avis. Concernant la modération, l'avis ne sera pas modifiable mais il sera possible de le retirer, il devra être rédigé dans une langue maitrisée et la modération sera systématique avant publication, de manière automatique ou humaine. La restitution des avis devra se faire par ordre chronologique, avec des possibilités de tri. Tous les avis devront être présentés dans leur intégralité et mis rapidement en ligne. Les informations concernant l'auteur et son profil devront être affichées et l'exploitant doit bénéficier d'un droit de réponse gratuit. La durée de vie d'un avis est de 2 ans, par la suite il ne sera pas forcément supprimé mais il n'entrera plus dans le calcul de la note. La France est pionnière dans l'établissement de telles normes. Il s'agit d'une norme et non d'une loi, elle n'est pas obligatoire. Cette normalisation pourrait servir de base lors de l'éventuelle mise en place d'une norme internationale. 10/08/2013

c2 * L'UMIH et la CPIH saisissent l'autorité de la concurrence contre les pratiques déloyales des sites de réservation en ligne. Pratiques commerciales qui violent les droits français er européen de la concurrence, commissions sans cesse en augmentation, clauses contractuelles devenues inacceptables, captation de la clientèle en direct, double langage, marché faussé... les arguments sont nombreux à l'égard des sites de réservation en ligne. Les deux syndicats réclament la moralisation du secteur et à restaurer les conditions d'une concurrence libre et non faussée sur le marché. 14/07/2013

c3 * Boeufs bourguignons sous vide et autres moelleux au chocolat industriels réchauffés à la va-vite ont du souci à se faire. Dans un rare moment d’union sacrée, les députés UMP et PS de l’Assemblée nationale ont adopté jeudi 27 juin, un amendement rendant obligatoire dans les restaurants l’ajout d’une mention "fait maison" pour les plats cuisinés sur place à partir de produits bruts. Objectif des parlementaires: imposer un minimum de transparence dans un secteur où prolifèrent les plats industriels à l’insu des consommateurs. Il y a de plus en plus de restaurants qui vendent des plats pré-cuisinés, qui font baisser le niveau général, tout finit par avoir le même goût et ça encourage une restauration à deux vitesses où seuls les riches pourront se permettre de manger des produits frais. Entre les scandales agro-alimentaires et les nombreux restaurants servant des tambouilles insipides issues de barquettes surgelées, une législation informant le consommateur sur le contenu de son assiette était devenue urgente. 14/07/2013

c4 * Les méduses? "Une merveille", à en croire la chef espagnole Carme Ruscalleda, qui voit en elles un produit gastronomique d’exception. Les Coréens, les Japonais et les Chinois la consomment depuis déjà longtemps, et les Européens pourraient bientôt leur emboîter le pas, rapporte le quotidien espagnol El Mundo. C’est en tout cas ce que l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a récemment recommandé face à la prolifération de ces cnidaires en mer Noire et en Méditerranée. Il faudra convaincre les gourmets européens, mais surtout travailler à la baisse du prix du produit: la faible quantité de matière organique que les méduses contiennent (1% contre 99% d’eau) et la complexité du traitement pour les rendre consommables en font pour le moment un aliment trop coûteux. 14/07/2013

c5 * Recette emblématique de la gastronomie française, accommodés au beurre persillé, les fameux escargots de Bourgogne ne sont plus français. Les pesticides ont eu raison du gastéropode dans les campagnes françaises. Les amateurs viennent donc se fournir dans les élevages, notamment en Pologne. Les fermes d'escargots élevés pour des fins gastronomiques y sont en essor. La Pologne a exporté 282 tonnes d'escargots pour plus de 1 million d'euros en 2011, selon l'Office central des statistiques. 14/07/2013

c6 * Lancement du réseau des Cités de la Gastronomie. Le label officiellement lancé le 19 juin pour Dijon, Paris-Rungis, Lyon et Tours permet d'obtenir des soutiens publics et privés afin de créer des équipements culturels à destination du grand public (musées, ateliers, expositions...). La décision de monter un réseau de Cités de la Gastronomie à le mérite de satisfaire plusieurs régions, chacune avec ses atouts. Dijon constituera le pôle de référence en matière de valorisation et de promotion de la culture de la vigne et du vin. Le projet estimé a 54M€ occupera une surface de 26 000m2 sur les terrains de l'hôpital général de la ville. Paris-Rungis, la cité située en bordure du marché internationnal sera pilote pour tout ce qui relève du dévelopement et de l'animation des marchés. Pour Lyon, ce sera nutrition et santé au sein du Grand Hôtel Dieu. Le site de Tours situé en bord de Loire sur 8 000 m2, sera un pôle moteur dans le domaine des sciences humaines et sociales avec la constitution d'une université des sciences et des cultures de l'alimentation. 14/07/2013

c7 * Le travail du Comité de fillière Restauration a pris fin le 24/06. Sylvia Pinel, Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, a annoncé ses 10 priorités pour la restauration, autour de 3 objectifs: mieux informer les consommateurs et promouvoir la qualité dans la restauration; améliorer les conditions de travail des professionnels et favoriser le dialogue social; renforcer les formations et valoriser les métiers de la restauration. Les 3 priorités les plus importantes: promouvoir le "fait maison" dans les restaurants, afin de garantir la lisibilité de l'offre de restauration, c'est-à-dire cuisinés entièrement sur place à partir de produits bruts. Ces plats seront mieux mis en valeur sur les cartes par le biais d'un logo. Ensuite Les restaurateurs valoriseront les produits issus d'une production française sur les menus et leurs outils de communication, ils pourront utiliser les visuels de la marque "France" dès sa création. Et simplifier le titre de "maître restaurateur" 25/06/2013

c8 * Les services vétérinaires et la répression des fraudes ont fusionné pour donner naissance à la Direction de la Protection des Populations (DPP). Deux missions principales lui incombent. La première concerne l'hygiène et le sécurité alimentaire. Veiller à la sécurité alimentaire des clients est la première priorité, la seconde concerne la loyauté des transactions. Outre l'affichage des prix, c'est vérifier que les allégations ne sont pas trompeuses. c'est dans ce cadre que l'instauration d'un nouveau label "fait maison" pourrait entrer dans le champ des contrôles de la DPP. jusqu'où faudra-t-il remonter dans le processus de fabrication pour pouvoir dire que c'est du "fait maison"? 25/06/2013

c9 * El Celler de Can Roca, un mois seulement après avoir été élu meilleur restaurant du monde, annonce complet jusqu'à avril 2014. C'est dans ce restaurant situé à Gérone, à environ une heure de voiture au nord de Barcelone, qu'il est le plus compliqué d'obtenir une réservation. Même avant d'arriver en haut de la liste des 50 meilleurs restaurants du monde le mois dernier, le responsable des réservations Manel de la Rubia a expliqué que les réservations pour les weekends devaient être faites neuf à dix mois à l'avance. C'est une preuve que le classement, effectué par le magazine britannique Restaurant, est devenu une référence importante parmi l'élite culinaire, faisant concurrence au guide Michelin, jusqu'ici la bible en matière de gastronomie. Arriver en tête de la liste des 50 meilleurs restaurants du monde est un sacré coup de pub pour un restaurant. Ferran Adria grâce à son restaurant El Bulli en Espagne, (fermé depuis) a remporté le titre cinq fois. Le chef danois René Redzepi, du Noma, son restaurant de Copenhague, est resté n°1 ces trois dernières années. 30/05/2013

d1 * L'Europe met son nez dans l'huile d'olive. A partir du 1er janvier 2014, les restaurateurs de l'Union européenne ne pourront plus proposer à leurs clients de l'huile d'olive en petite jarre en verre ou en bol, mais devront utiliser des bouteilles scellées et jetables après consommation. Objectif: Améliorer les conditions d'hygiène et de qualité. 17/05/2013

d2 * Les moules de bouchot, spécialité française de moules élevées sur des pieux, ont obtenu dans le JO de l’UE du 5 mai, leur reconnaissance en spécialité traditionnelle garantie (STG), devenant ainsi le premier produit français à être enregistré en tant que STG au niveau européen, selon l'INAO. La Bretagne-nord est l’un des principaux sites français d’élevage des moules de bouchot avec notamment celles de la baie du Mont-Saint-Michel, qui ont obtenu en 2011 l’AOP. 41 000 tonnes de Bouchot ont été produites en France en 2011 selon l'INAO. La STG est un des trois statuts dont dispose l’UE pour promouvoir les produits alimentaires, avec l’appellation d’origine protégée (AOP) et l’indication géographique protégée (IGP). 07/05/2013

d3 * La france premier consommateur de Whisky. Selon l'enquête Vinexpo, la France domine toujours le marché mondial du Whisky suivie par les Etats-Unis et l'Angleterre. Une tendance qui devrait se maintenir dans les prochaines années, même avec une progression possible de plus de 3% d'ici à 2016. En France d'autres alcools tirent leurs épingle du jeu, comme la Vodka, reine mondiale des spiritueux qui a progressé de 47% entre 2007 et 2011 et le Bourbon dont la consommation a également augmentée de 47% sur la même période. Seul le Gin est en recul. 21/04/2013

d4 * 15 grands chefs emmenés par Alain Ducasse et Joël Robuchon, ont lancé lundi une appellation pour reconnaître les “restaurants de qualité” sous le nom “fait maison” pour distinguer les chefs qui utilisent des plats industriels préparés à l’avance et ceux qui font leur propre création. Le sourire et le fait maison seront exigés, au lieu d’un nombre incalculable de critères à respecter, la nourriture industrielle utilisée majoritairement dans les restaurants en France, achetée dans des grandes surfaces spécialisées, a fini par faire monter au créneau les grands chefs de la gastronomie française. Ils ont donc décidé d’appeler à l’excellence et au fait maison. Les "artisans restaurateurs", ceux qui cuisinent des produits frais et qui ont une qualité de service irréprochable, seront mis en avant, acte “militant” pour récompenser les vrais chefs, opposés aux “commerçants restaurateurs” qui distribuent des plats industriels. Pour commencer les 150 000 restaurateurs français pourront tous soumettre une demande. Après examen du dossier et vérification du restaurant, les 15 grands noms de la gastronomie devront être d’accord à l’unanimité. Ensuite, le "restaurant de qualité" recevra une plaque millésimée et devra payer un euro par jour au Collège. 21/04/2013

d5 * En France le chocolat à le vent en poupe. Le budget annuel pour l'achat de chocolat s'élève à 110€ par personne dont un tiers en tablettes. Les ventes sont passées de 378 000 tonnes en 2010 à 383 700 tonnes en 2011 et 392 300 tonnes en 2012. 15/04/2013

d6 * Entre les hôteliers et Internet la guerre est déclarée. Censés au départ aider le secteur comme partenaires, les sites de réservation en ligne sont devenus de véritables prédateurs tout puissants. C'était intéressant au début pour les hôteliers qui n'avaient pas vu l'opportunité du web ou qui n'avaient pas les moyens de se mettre en ligne. Les hôteliers veulent reprendre la main sur les réservations et donner une plus value aux clients qui prennent la peine de réserver en direct avec un surclassement par exemple. Les professionnels sont contraint de donner le même prix à tout le monde, mais avec les agences en ligne ils doivent soustraire entre 15 et 25% de commissions sur les réservations. Le prix est établi par celui qui possède le plus de pouvoir, cela va amener la disparition de certains hôtels. 15/04/2013

d7 * Les hôteliers s'opposent à l'attribution exclusive du ".Hotel" aux agences en ligne, suite à la candidature de deux grands sites de réservation en ligne (Booking et Despagar) pour obtenir la gestion exclusive de la dénomination ".hotel". Ils se mobilisent pour que ces extensions soient réservées aux activités hôtelières proprement dites. Pour la FHE (French Hospitality in Europe, association regroupant tous les syndicats hôteliers français), ces candidatures font prendre le risque d'un monopole d'exploitation de ces nouveaux noms de domaines entre les mains de ces agences en ligne, qui ne sont pas des opérateurs hôteliers. La conséquence immédiate serait un accroissement du détournement du trafic des sites officiels des hôteliers et l'affaiblissement de la visibilité des établissements sur Internet. Ce sont 580 millions de visiteurs que les OTA (Online travel Agency) ont détournés des sites officiels des hôtels en 2010, a conclu une étude de MarkMonitor® publiée au printemps 2011. Ce piratage de marques et de détournement de clients sur Internet s'est traduit pour les hôteliers par un manque à gagner de l'ordre de 1,54 milliards d'euros. Pour s'opposer aux candidatures de ces agences en lignes, les organisations professionnelles démontrent que ces deux candidats n'agissent ni dans les intérêts de la filière hôtelière française et internationale ni dans celui des consommateurs. Les objections ont été soutenues par de nombreuses associations nationales, internationales dont l'OMT (organisation mondiale du Tourisme) et HCPC (Hotel Consumer Protection Coalition, association regroupant les plus importants opérateurs mondiaux, qui a également déposé la même série de quatre objections. 11/04/2013

d8 * Concours du Meilleur sommelier du monde: le Suisse Paolo Basso vainqueur à Tokyo. Après trois finales perdues, le sommelier du restaurant Conca Balla de Vacallo, près de la frontière italienne, est finalement parvenu à ses fins. Ses trois échecs en finale ne l'ont pas fait renoncer. C'est donc tout naturellement que le Suisse Paolo Basso est devenu, vendredi 29 mars, le 14ème "Meilleur sommelier du monde". Opposé à la canadienne Véronique Rivest, demi-finaliste au Chili en 2010, et au Belge Aristide Spies, demi-finaliste du concours Europe en 2008, le candidat helvétique a confirmé son talent, sa précision et son extrême connaissance des concours trois ans après avoir remporté le concours Europe au coeur du vignoble alsacien. 04/04/2013

d9 * Depuis le 1er mars 2013, les carcasses traitées aux acides lactiques peuvent être importées en Europe. Ces produits sont moins chers que les produits made in Europe (pas de controles vétérinaires ni sanitaires), et vont donc venir concurrencer nos agriculteurs, cette viande US de moindre qualité est moins chère que la viande européenne. La commission de Bruxelles a tout prévu: l'origine ne sera pas indiquée sur l'emballage, lorsqu'un produit est conditionné dans un pays de l'UE, l'origine du produit devient celle de ce pays (de la viande US conditionnée en barquettes en France sera étiquetée made in france). Actuellement, l'Europe est en pleine négociations pour la création du Grand Marché Transatlantique, entendez par là pour supprimer toutes les législations et barrières qui empêchent aux USA de nous refiler leurs produits. On a donc déjà le poulet US aux hormones, qui peut être importé en Europe, et aussi les produits issus de cultures OGM. A ces reculs de notre législation européenne, s'ajoutent aujourdhui les viandes traitées a l'acide lactique. 14/03/2013

e1 * L'acide lactique permet la production énergétique de la peau, des globules rouges et des muscles. On en trouve dans les produits laitiers, le vin, les fruits et légumes. Il est produit naturellement par le corps pendant l'effort physique et en disparait une heure après. C'est cet acide qui est responsable des crampes musculaires en cas de trop forte accumulation. Par ailleurs utilisé comme acidifiant ou exhausteur de goût dans l'industrie agroalimentaire, l'acide lactique est utilisé pour détruire certaines bactéries, ou dans le traitement local des aphtes buccaux. 14/03/2013

e2 * Qu'est-ce que le foie gras?: La définition est fixée par le décret n°1993-1999 du 9 août 1993. Produit dont l'unique matière première est le foie d'oies (male ou femelle) ou de canards (male uniquement), gavé de façon à provoquer une stéatose hépatique ( les cellules du foie se chargent en graisse, notamment en triglycérides). Le véritable foie gras est un foie qui a été juste dénervé (ce terme largement employé est impropre, ce ne sont pas les nerfs mais les réseaux artériels et veineux qui sont retirés. Le terme approprié est l'éveinage). "Foie gras entier": Préparation composée d'un foie gras entier ou d'un ou plusieurs lobes entiers de foie gras et d'un assaisonnement. "Foie gras": Préparation composée de morceaux de lobes de foie gras agglomérés et d'un assaisonnement. "Bloc de foie gras": Préparation composée de foie gras reconstitué et d'un assaisonnement. La reconstitution consiste à émulsionner un mélange de foie gras et d'eau (10% de la quantité finale de la préparation). Lorsque le bloc contient des morceaux c'est derniers doivent représenter au moins 30% du produit. 14/03/2013

e3 * Produits avec foie gras: Dans ces préparations sont incorporés d'autres matières premières, la référence au foie gras n'est pas autorisée, elle peut la compléter, à condition que le pourcentage de foie gras contenu soit indiqué. "Parfait de foie d'oie ou de canard": Préparation contenant au moins 75% de foie gras auquel est ajouté du foie maigre de canard ou d'oie et un assaisonnement. "Médaillon ou paté de foie d'oie ou de canard": Préparation contenant au moins 50% de foie gras ou de bloc de foie gras et un assaisonnement, elles sont présentées en noyau entouré entouré d'une farce. "Mousse de foie d'oie ou de canard": Préparation contenant au moins 50% de foie gras mélangé à une farce et un assaisonnement. Le produit à la texture caractéristique de sa dénomination. "Au foie d'oie" ou "au foie de canard": Préparation contenant 20% de foie gras. Exemple "Paté au foie d'oie" ou "Paté au foie de canard". 14/03/2013

e4 * Aux ETATS-UNIS L'association d'observation et de préservation des océans Oceana vient de révéler un scandale sur la provenance du poisson. La fraude est massive: 33 % des spécimens étudiés ne correspondent pas à l'espèce affichée. L'ONG Oceana a réalisé 1 215 prélèvements d'ADN sur des poissons vendus dans 671 points de vente contrôlés et restaurants de 21 États des États-Unis. Ils ont ensuite été confrontés aux labels établis par la Food and Drug Administration (l'Agence des produits alimentaires et des médicaments). Le résultat de l'expérience est sans appel: 33% des poissons vendus ne correspondaient pas à leur étiquetage. La proportion varie d'un établissement à l'autre, mais elle atteint 90% chez certains vendeurs peu regardants. Une classification a été établie en fonction du mode de consommation du poisson. Ainsi, 74% des poissons vendus dans les restaurants à sushi portent une erreur d'étiquetage. Une proportion qui tombe à 38% pour les autres types de restaurants et à 18% pour les points de vente. Par exemple, 59% du thon blanc vendu en tant que tel, n'en est pas. Il s'agit la plupart du temps d'escolier noir. 14/03/2013

e5 * "Bocuse d'Or" Les JO de la cuisine, qui se sont déroulés sur deux jours, les 29 et 30 janvier, dans le cadre du Sirha à Lyon, ont été très disputés. Dans un espace concours reconfiguré qui occupe 8000 m2, les 24 candidats ont fait le show devant les 1800 supporters déchaînés. Les cris, les cloches, les cornes de brume... tout y était. Face à l'immense tribune, 12 box de cuisine de 18 m2 chacun, accueillaient les jeunes aspirants au titre de Bocuse d'or. Cette 14ème édition s'est achevée sur la victoire de la France avec Thibaut Ruggeri, son commis Julie Lhumeau et le coach Fabrice Prochasson. Le Bocuse d'argent revient au Danemark avec Jeppe Foldager Andresen tandis que le Japon, avec Noriyuki Hamada, monte sur la troisième marche du podium, une grande première pour ce pays. 01/02/2013

e6 * "Cité de la gastronomie": LYON grande cité de la gastronomie française et mondiale, devra se contenter de quelques miettes tandis que trois villes françaises se partageront le titre de "Cité internationale de la gastronomie". Beaune, seule commune dirigée par un maire UMP, est définitivement écartée par le Gouvernement. Ce choix des Ministères de la culture et de l’agriculture reflète parfaitement l’incapacité de ce Gouvernement à prendre des décisions et à trancher, qui plus est entre quatre villes pilotées par des maires appartenant à sa majorité de gauche. La solution retenue par les équipes de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault a été prise par souci de soigner ses troupes, elle ne permettra à aucune de ces quatre villes de rayonner comme il se devrait sur le plan international, plus encore pour Lyon. 13/01/2013

e7 * Les dossiers présentés par Dijon, Paris-Rungis et Tours ont été retenus vendredi matin pour former le socle d'un futur réseau de "cités de la gastronomie", selon les préconisations de la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires. Le choix retenu permettra la meilleure valorisation du "repas gastronomique des Français", objet de l'inscription au patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco. Ce réseau pourra être ultérieurement ouvert à d'autres villes candidates, représentatives de la diversité des régions de France. 13/01/2013

e8 * le CAVIAR longtemps synonyme de luxe est aujourd'hui un business en pleine mutation. Depuis quelques années, c'en est fini des mythiques sevrugas, osciètres et belugas sauvages, les esturgeons de la mer Caspienne, principal berceau de l'or gris, ont été décimés par la pollution et le braconnage, et la CITES a imposé un moratoire sur la pêche du "poisson tsar". A moins d'avoir recours à la contrebande, le caviar que l'on déguste aujourd'hui provient exclusivement d'esturgeons d'élevage. Une filière qui a besoin de temps pour s'implanter et nécessite de lourds investissements mais dont l'essor est vertigineux. Depuis le début des années 1990, l'élevage d'esturgeons s'est en effet répandu d'un bout à l'autre du globe. La production mondiale est passée de 500 kg à 120 tonnes en douze ans. On est loin des milliers de tonnes que l'Union soviétique a pu exporter dans les années fastes (1970-1985), mais tout laisse présager que ce n'est qu'un début. Car il faut compter de six à dix ans, selon les espèces, pour que les esturgeons femelles arrivent à maturité et délivrent leurs précieux oeufs. 13/01/2013

e9 * Le "Caneton Tour d'argent" En 1890, le prince de Galles, futur Edouard VII, dégusta le n° 328. En 1914, le n° 40 312 revint au roi Alphonse XIII ; en 1921, le n° 53 211 à l'empereur Hirohito. Ces jours-ci, le mythique restaurant parisien du 15, quai de la Tournelle a répété pour la 1 113 000ème fois son rite le plus emblématique : la préparation du caneton Tour d'argent. La recette a été mise au point, à la fin de XIXème siècle, par le propriétaire d'alors, Frédéric Delair, un Rouennais qui importait la spécialité régionale du canard au sang. C'est aussi lui qui codifiera, à partir de 1890, la cérémonie de son découpage, en ayant l'idée de numéroter pour chaque client les volatiles. Les cuisiniers de La Tour d'argent préparent chaque semaine près de 250 de ces canetons, fournis depuis soixante ans par la maison Burgaud. Installé à Challans, en Vendée, son abattoir récupère auprès d'une demi-douzaine d'éleveurs des oiseaux âgés de huit mois dont la carcasse bien charnue résulte de croisements entre le colvert et diverses races régionales. 01/01/2012

2012

b2 * La France est le premier producteur, consommateur et exportateur d'huîtres en Europe. Elle produisait jusqu'à peu de temps, 150 000 tonnes par an en moyenne, dont près de la moitié était consommée au moment des fêtes. Mais depuis 2008 une surmortalité touche de 40 à 80% des naissains et la production a chûté: 130 000 tonnes en 2009 et 80 000 tonnes d'huîtres en 2011, chiffre qui devrait être identique pour 2012. 80% des huîtres produites dans le monde sont élevées et consommées en Chine soit près de 3,7 millions de tonnes. Les autres principaux producteurs sont le Japon (260.000 tonnes), la Corée du Sud, les USA et la France. 28/12/2012

b3 * 40 000 tonnes de chocolat consommé en France pendant les fêtes de fin d'année. En premier les assortiments maison (34%), suivis des spécialités pralinées (31,7%), des cerises griottes (7,1%) et des boules (3,9%). 28/12/2012

b4 * En seulement 10 ans, la consommation de foie gras en France a progressé de près de 25% en volume, pour atteindre près de 19 500 tonnes. Une tendance qui se renforce en 2012, puisqu'à quelques semaines des premiers repas de fêtes, les ventes de foie gras affichaient une croissance de +5% en volume de janvier à fin octobre 2012 par rapport à la même période l’an passé. La France produit environ 75% du foie gras mondial. 24/11/2012

b5 * Surboum étoilée au Louis XV. Alain Ducasse a fait les choses en grand pour célébrer les 25 ans de son Louis XV, le restaurant où il obtint ses premières trois étoiles à 33 ans. Parmi les 400 invités, on peut voir quasiment tout ce que la planète compte de toques célèbres. D'Alex Atala (Brésil) à Tetsuya Wakuda (chef japonais installé en Australie), en passant par René Redzepi (Danemark), Dong Zhenxiang (Chine), Joan Roca (Espagne) ou Daniel Boulud (New York), sans oublier les tricolores comme Michel Guérard, Guy Savoy, Pierre Troisgros, Joël Robuchon, Jacques Maximin ou George Blanc. Ils sont 240 à avoir fait le déplacement, alors que c'est un casse-tête pour tout festival culinaire d'en réunir 20 de ce calibre. Au programme, un festin de trois jours, convivial et bon enfant, où tout le monde affiche un sourire radieux. 24/11/2012

b6 * Le Beaujolais nouveau fête ses 60 ans le 15 novembre à 0 heure. Tradition oblige, tous les 3ème jeudi de novembre c'est l'arrivée du Beaujolais nouveau. Il est produit dans le vignoble du Beaujolais, essentiellement à partir du cépage gamay noir, aussi appelé gamay noir à jus blanc. La législation autorise aussi d'autres cépages comme le chardonnay, l'aligoté, le melon, etc. Ce vin de primeur commercialisé immédiatement à la fin de la vinification est mis en vente dans le monde entier. La moitié de la production est exportée, 73% au Japon, 11% en Asie et 11% en Amérique du Nord. C'est Air France Cargo qui se charge d'acheminer les 1 000 tonnes de Beaujolais nouveau, soit environ un million de bouteilles. 14/11/2012

b7 * Le plus long gâteau du monde a été confectionné par une équipe de pâtissiers suisses qui est entré au livre "Guinness des records" dimanche. Une centaine de personnes étaient là pour confectionner ce napoléon, un millefeuille au chocolat de 1 221,60 m de long. Pour la préparation de ce gâteau géant, il a fallu 864 litres de crème, 576 litres de lait, 600 kilos de farine, 432 kilos de beurre et 360 kilos de fondant au chocolat. L'oeuvre découpée en 30 000 parts vendues. Les bénéfices attendus iront à une organisation qui contribue à la lutte contre le cancer. 12/11/2012

b8 * Le titre de Maître restaurateur, créé en 2007, est l'unique reconnaissance décernée par l'État dans le secteur, il a pour but de distinguer les professionnels de la restauration traditionnelle proposant une cuisine de qualité à base de produits frais. Pour pouvoir y prétendre, le restaurateur doit respecter une procédure et des critères bien définis. L'établissement doit proposer une cuisine authentique réalisée soit par le restaurateur, soit par son chef cuisinier, à base de produits majoritairement frais. Il ne doit pas avoir recours à une cuisine d'assemblage ou de plats déjà préparés à réchauffer. Le restaurateur s'engage aussi à respecter un minimum de qualité (accueil, service à table, décoration et le respect des règles d'hygiène et de sécurité). La cuisine doit être faite sur place avec des produits majoritairement frais, ces derniers devant représenter au minimun 51%. la carte doit présenter au moins quatre entrées, quatre plats principaux et quatre desserts. D'ici à la fin de l'année 2 500 professionnels devraient en être titulaires. Sylvia Pinel (nouveau ministre à charge) a proposé de travailler avec les professionnels afin de définir et mettre en oeuvre un titre rénové d'ici l'été prochain. 10/11/2012

b9 * Les noyers sont devenus le deuxième verger français, après les pommiers. En dix ans, de 2000 à 2010, les surfaces d’exploitation de la noix ont augmenté, contrairement à de nombreuses autres espèces qui stagnent voire diminuent. Le Sud-Est avec la noix de Grenoble et le Sud-Ouest avec la noix du Périgord sont les deux berceaux de la noix, avec une production équivalente. La France est le deuxième producteur européen après la Roumanie, avec en moyenne près de 36 000 tonnes par an. Premier producteur mondial la Chine avec 25% de la production mondiale devant les USA avec 20%. 10/10/2012

c1 * Robuchon a réalisé la plus grande purée du monde au Futuroscope. A l'occasion des 25 ans du parc, le chef le plus étoilé du Monde et ses deux cents apprentis ont relevé un challenge culinaire, samedi 29 septembre. Ils ont réalisé 1 040 kg de purée en moins de six heures avec 800 kg de "rattes du Touquet", 250 kg de beurre de Poitou-Charentes et 300 litres de lait. La principale difficulté résidait dans le temps imparti pour le passage au moulin manuel de la chair des pommes de terre. cet exploit sera dans le Guiness des records 2014. 02/10/2012

c2 * Le Beaujolais s'attend à une récolte réduite de moitié. "Nous tablons sur 400 000 à 450 000 hectolitres, contre 852 000 hectolitres il y a un an", précise Jean Bourjade, délégué général d'Inter-Beaujolais. C'est une situation unique de mémoire de vigneron. La météo n'a guère été clémente. Les longues gelées d'hiver (la Saône a même été saisie par les glaces) ont perturbé les ceps, d'autant qu'en Beaujolais, les vieilles vignes, plus sensibles au froid, sont nombreuses. Puis la grêle est tombée à répétition jusqu'à début août, n'épargnant guère de parcelles. "Nous restons très optimistes sur la qualité du raisin", affirme M. Bourjade. Le porte-parole de la profession espère que cette pénurie aura un effet bénéfique sur les prix, estimant que l'équilibre entre offre et demande devrait être atteint. "Aujourd'hui, dit-il, les Beaujolais offrent le meilleur rapport qualité-prix du marché. Mais, certains Beaujolais village sont tellement peu chers que les consommateurs pensent que le vin n'est pas de qualité. 30/09/2012

c3 * Bocuse, Troisgros, Anton, Blanc et Guérard retirés du guide Champérard. L'édition 2013 du guide bouscule les codes établis avec la disparition dans ses pages de 13 adresses, véritables références pour les gourmets. Pour Marc de Champérard, fondateur du guide, l'explication est simple: ces tables "ne correspondent plus à leur réputation", la "cuisine est du passé dépassé", le "rapport qualité-prix-bonheur n'est pas au rendez-vous" ou plus simplement les critiques qui s'y sont rendus n'ont tout simplement "pas aimé". "A un moment, il faut avoir le courage de ses opinions", résume-t-il. La Côte Saint-Jacques de Jean-Michel Lorain, les Crayères de Philippe Mille figurent aussi parmi les grands disparus de cette édition 2013. 30/09/2012

c4 * Avec 42,5 millions d'hectolitres prévus cette année, contre 51 millions l'an dernier, les vendanges 2012 en France risquent d'être les plus mauvaises en volume "depuis 1991", une situation "globalement constatée au niveau mondial", a indiqué le 30 août le ministre français de l'agriculture. Les professionnels expliquent cette baisse des volumes par "les conditions climatiques de ces derniers mois qui n'ont pas épargné les vignes, dont certaines ont été détruites par le gel et la grêle". En revanche, "le millésime s'annonce prometteur", estiment-ils. 25/09/2012

c5 * Bouchon de liège ou capsule à vis? Chaque méthode de bouchage a ses avantages et ses inconvénients. Le liège a plus de 2.500 ans d’histoire derrière lui (on a retrouvé une amphore bouchée au liège datant du Vème siècle avant JC), c’est un produit naturel et son efficacité à protéger un vin durant plusieurs décennies a été prouvée maintes fois. Mais il a un défaut: une molécule (surnommée TCA) peut contaminer le liège et donner un mauvais goût au meilleur des breuvages. Les études varient: 3 à 5% des bouteilles sur le marché seraient bouchonnées. De plus, tous les bouchons ne sont pas de qualité identique: à cause des lenticelles. Face au bouchon, la capsule à vis (inventée en France en 1968) est moche, elle est en aluminium, elle craquette à l’ouverture mais permet de se passer de tire-bouchon, de refermer parfaitement la bouteille, d’oublier le goût de bouchon (à moins que le fût de vin lui-même ne soit contaminé par le TCA, ce qui est extrêmement rare). Autre avantage la capsule ne craignant pas le dessèchement, les bouteilles peuvent se conserver debout. Mais surtout son étanchéité (contrairement aux bouchons synthétiques) n'est jamais mise en défaut. 20/09/2012

c6 * Ce n'est un secret pour personne, les Français boivent du vin, pour une consommation moyenne de 58,2 litres par an et par habitant (de plus de 14 ans), selon une statistique de France AgriMer en 2009. Or, le vin représente 70 % de nos apports en sulfite (soufre ou, plus exactement, dioxyde de soufre). Conséquence: plus d'un million de Français sont en surdose de sulfites à cause du vin. Selon un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), 3 % des adultes "dépassent la dose journalière admissible de sulfites" (0,7 mg par kilogramme par jour, soit environ 50 mg par jour pour un individu de 70 kg). Avec certains vins très "sulfités", 2 ou 3 verres par jour suffisent à dépasser la dose. Même si certains vignerons prônent le retour au "vin naturel", la quasi-totalité des vins contiennent du dioxyde de soufre, utilisé comme anti-oxydant. Les sulfites peuvent déclencher des manifestations d’intolérance, tels que: maux de tête, démangeaisons, nez qui coule. 04/09/2012

c7 * Un restaurateur de LOS ANGELES met les téléphones portables à la porte. Le patron et chef, Mark Gold d'Eva à l'impression que sa salle de restaurant ressemble à une foire high-tech, entre ceux qui tapent sur leur mobile et ceux qui prennent en photo tout ce qui passe dans leur assiette, sans parler de ceux qui font profiter de leur conversation les voisins de table. Le restaurateur à trouvé la solution: Tous les clients qui laissent leurs appareils à l'entrée se voient offrir une réduction de 5% sur l'addition, plus de la moitié des convives ont sauté le pas. 01/09/2012

c8 * Une nouvelle étiquette sur les bouteilles de vin. Depuis début juillet, la réglementation européenne impose aux viticulteurs de mentionner, directement sur l'étiquette des bouteilles de vin, la présence éventuelle d'allergène, en l'occurrence les traces d'oeuf et de lait. Ces produits interviennent dans la phase de collage (Coller le vin consiste à lui ajouter une substance d’origine protéique, qui coagule au contact des tanins, pour emprisonner et éliminer les particules en suspension. Cette étape prépare et optimise la filtration du vin. Cette méthode était connue et pratiquée des Romains). Le nouveau pictogramme "produit du lait, protéine de lait, albumine de l'oeuf" (au choix) sera obligatoire pour les millésimes 2012. 15/08/2012

c9 * La carafe d'eau est obligatoire même en terrasse. Les restaurateurs ont l'obligation de fournir gratuitement l'eau et le pain à leur client conformément à l'article 4 d'un arrêté du 8 juin 1967, qui prévoit que: "le couvert comporte obligatoirement, outre le pain, l'eau ordinaire, les épices… usuellement mis à la disposition du client à l'occasion des repas". Il ne peut pas être imposé aux clients, de l'eau minérale payante à la place de la carafe d'eau gratuite. Ce principe est d'ailleurs rappelé dans le guide 'Mes vacances 2012', élaboré par les services de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui rappelle aux vacanciers quels sont leurs droits et devoirs face aux professionnels du tourisme. 30/07/2012

d1 * Pour les activités à haute intensité de main d'oeuvre où la mécanisation et la délocalisation sont impossibles à l'exemple de l'hôtellerie et de la restauration, une comparaison du niveau horaire de travail dans l'industrie et les services marchands au premier quart de l'année 2012 réalisée par Eurostat, illustre la situation de la France au sein de l'Union Européenne. 35,05€ en France - 31€ en Allemagne - 27,45€ en Italie - 20,83€ en Espagne - 20,78€ en Grande Bretagne - 7,01€ en Pologne. Parallèlement le taux de pression fiscale sur le salarié moyen s'élève à 56,9% pour une moyenne européenne de 44,9%. 30/07/2012

d2 * Un guide Michelin datant de 1900 vient d'être adjugé à 15.000 euros lors de la vente aux enchères qui s'est déroulée samedi à Royat (63). Le guide a été acquis par un collectionneur privé parisien qui souhaite garder l'anonymat. Record également pour la vente de la collection complète de guides rouges de 1900 à 2000. Détenue par Dominique Chapatte présentateur sur M6, elle a été vendue pour 30 000 euros à L'Assiette champenoise située à Tinqueux (51). 24/07/2012

d3 * La consommation de burgers dans la restauration à table en France a progressé de 17% en 2011, par rapport à l'année précédente, selon une étude NPD Group. En moyenne, un Français ingurgite quatorze burgers par an. Les Français figurent à la deuxième position des plus grands amateurs de burgers en Europe, juste derrière les Britanniques (17), mais devant les Allemands (12), les Espagnols (9) et les Italiens (5). Pour NPD, cette augmentation de la demande s'explique entre autres par le bon rapport qualité-prix de ces plats. "Le burger est souvent proposé dans les restaurants à un prix plus attractif que les autres plats. 17/07/2012

d4 * Cité de la Gastronomie: La Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires (MFPCA) a reçu les dossiers de candidature des villes désireuses d'accueillir la Cité de la Gastronomie. Les villes candidates sont Beaune, Chevilly-Larue, Dijon, Lyon, Tours et Versailles. Les auditions auront le 15 octobre prochain. 17/07/2012

d5 * EXIT l'amendement qui rendait obligatoire l'affichage des conditions d'élaboration des plats sur les cartes des restaurants. En effet il appartient au gouvernement de le redéposer dans sa dernière version adoptée par le Sénat, mais il y a peu de chance que cela se produise dans la mesure où ce projet de loi émanait du précédent gouvernement et que les socialistes avait critiqué ce texte. 03/07/2012

d6 * Un organisme anglo-saxon a établi un classement des meilleures tables de la planète. Première: Le restaurant danois Moma dont le chef est René Redzepi, qui a obtenu pour la troisième année consécutive le premier prix. Sur la cinquantaine des restaurants palmés, il y en a tout juste 7 de français et le premier n'est que douzième. On ne sait pas de quelle autorité peuvent bien jouir ces journalistes anglo-saxons qui se sont proclamés eux-mêmes juges en gastronomie mondiale, à moins qu'il s'agisse d'un coup médiatique de s'attaquer à un monument reconnu: la cuisine française. 25/06/2012

d7 * Le 1er juillet, le foie gras sera totalement interdit en Californie. La loi qui va entrer en vigueur a été votée en 2004. Elle prévoit l'interdiction de la production et la vente en Californie de ce mets, au nom de la protection des animaux. Les fermiers avaient sept ans pour trouver une alternative au gavage ou mettre la clé sous la porte. John Burton, l’ancien parlementaire californien à l’origine de l’interdiction, sous le gouvernement de "Terminator et autres", compare le gavage à la torture ou à l’excision. Par contre les veaux aux hormones et les céréales OGM pas de problème! 25/06/2012

d8 * Festival de CANNES. Selon la tradition, le jury au grand complet du 65ème Festival de Cannes a été invité par la municipalité à déguster vendredi midi un aïoli dans la plus pure tradition provençale, à l'occasion d'un banquet en plein air en compagnie de 1.200 journalistes français et étrangers. Au son des joueurs de fifres, cette parenthèse très ensoleillée s'est déroulée sous les platanes de la place de la Castre, tout en haut du Suquet, que l'on atteint par un dédale de ruelles typiques et fleuries. Au menu: pissaladière, pizza à la tomate et aux oignons, tourte aux blettes, et un aïoli traditionnel dont la morue a été dessalée 48 heures, puis cuite à la vapeur et arrosée d'un filet d'huile d'olive, tout comme les légumes (courgettes, carottes, haricots verts et pommes de terre) servis avec un oeuf dur. 27/05/2012

d9 * Le ROSE est depuis toujours un vin à part entière. Il y a plus de deux mille ans, on ne produisait que du rosé. Le rosé est à l'origine du vin; il est un peu victime de son succès. En 1994, il représentait 7 % de la consommation en France. Aujourd'hui, c'est plus de 20 %. Désormais, on boit du rosé toute l'année! Ce qui a changé, c'est que, depuis vingt ans, la qualité des rosés a fait d'énormes progrès grâce à des hommes qui ont investi, cru et fait déguster le vin partout. La qualité a fait des progrès considérables, au vignoble, dans les caves, dans la maîtrise des températures. Un bon rosé est un vin qui va tenir dans le temps, très aromatique, avec de la finesse, de la matière en bouche, et, surtout, une finale qui laisse la bouche fraîche. 18/05/2012

e1 * Tarifs hôteliers: Selon l'indicateur de prix moyens réalisé par le portail HRS sur le premier trimestre 2012, les trois villes françaises affichant les prix hôteliers les plus élevés sont Paris (118,70€), Lyon (100,49€) et Marseille (96,22€). Les trois plus fortes progressions sont enregistrées par Marseille (+13,61%), Bordeaux (+4,39%) et Paris (+2,48%). En Europe, les trois villes les plus chères sont Moscou (151,60€), Stockholm (126,60€) et Londres (125€). Les trois villes ayant enregistré la plus forte progression sont Prague (+9,16%), Milan (+6,93 %) et Londres (+4,92%). Dans le monde, les trois villes les plus chères sont Rio de Janeiro (239,49€), Sydney (179,72€) et Tokyo (141,94€). Les trois villes ayant connu la plus forte progression sont Rio de Janeiro (+48,33%), Mexico (+36,20%) et Miami (+28,10%). 02/05/2012

e2 * Sacrilège, le légendaire guide Michelin vient de se lancer sur internet. Cette année, le fameux guide casse les codes du monde de la gastronomie et permet aux simples clients de donner leur avis sur les 4 300 restaurants sélectionnés, une révolution. Depuis plus d’un siècle, le guide Michelin est une sorte de haute autorité de la gastronomie. Chaque année, on scrute avec émotion ou angoisse la nouvelle édition pour savoir qui a gagné une étoile, qui en a perdu une, voire plusieurs. Mais depuis quelque temps, le guide a été délogé de son piédestal par des sites internet. Désormais, n’importe quel restaurant pourra être répertorié sur le site. Evidemment, entrer dans le saint des saints de la restauration a un prix: 69 euros par mois. C’est une petite révolution dans l’univers très snob de la gastronomie. Certains chefs, notamment Alain Ducasse et Joël Robuchon, se sont insurgés. D’autres restent plus nuancés. Sébastien Bras, autre chef de génie, pense que c’est une évolution inéluctable. 26/04/2012

e3 * Un négociant s'est spécialisé dans le commerce des "grands crus" mondiaux de l'eau, qu'il propose aux gastronomes curieux de découvrir des différences. Cela fait partie de la gastronomie et boire une mauvaise eau gâche ce que l'on a dans l'assiette. Pour Jean-Michel Thomas, chef sommelier d'un palace bordelais, il est important de servir une eau neutre lors des dégustations sinon "cela peut altérer le palais". Par ailleurs, de plus en plus de restaurants proposent une carte des eaux. «La carte en comporte une dizaine, notamment une du Bassin d'Arcachon, une anglaise, une suédoise, une espagnole, une norvégienne.. », explique Christophe Bennesse, chef dans un restaurant de la banlieue de Bordeaux. Comme pour les vins, certains suggèrent un accord plats et eaux. Ainsi, le négociant propose une eau japonaise au goût citronné lors d'une dégustation d'huîtres alors que le chef recommande une eau galloise, un peu salée, pour faire ressortir le goût des poissons. 31/03/2012

e4 * Si internet est un merveilleux moyen de communication qui a transformé la vie quotidienne dans tous les domaines, la toile peut également se révéler le pire des labyrinthes où nul ne peut suivre le fil d'Arianne. Internet est devenu l'outil indispensable de toute vie en société. Parmi les excès consécutifs à une absence totale de contrôle, la promotion de la restauration connait une inflation de sites qui rend impossible toute utilisation rationnelle de cet outil. Faites une recherche sur Google sur le thème de la promotion des restauration, vous avez le choix: 'semaine du resto' à ne pas confondre avec 'semaine du restaurant', 'semaine gastronomique' qui n'a rien à voir avec 'fête de la gastronomie', à ne pas confondre avec 'semaine du goût'. 'Opération tous au resto' n'a rien à voir avec 'tous au restaurant', 'tout se passe au resto' est encore autre chose. Ce comique de situation peut inspirer un humoriste. 31/03/2012

e5 * Attention arnaques sur les avis des sites d'opinions. Il existe depuis plusieurs années des agences spécialisées dans l'e-réputation: Elles proposent leurs services pour alimenter selon les souhaits de l'hôtelier ou du restaurateur, en faux avis positifs pour soi même ou négatifs pour la concurrence, les sites internet d'opinion, par le biais de serveurs basés à Madagascar ou au Maroc, ou encore en utilisant des clés 3G pour ne pas laisser de trace. En France ces agences agissent en toute illégalié en proposant de générer des commentaires plus ou moins détaillés sur un établissement. 31/03/2012

e6 * Le terme "Gastronomie" est apparu dans le dictionnaire de l'Académie en 1835. On peut considérer que le premier critique est Grimod de la Reynière (1758-1838). Cet homme excentrique, tour à tour avocat, journaliste et écrivain se fait connaître par ses dîners grandioses et extravagants. Son amour de la gastronomie le pousse à la rédaction d'un "Almanach des Gourmands". Publié en 1802, cet ouvrage qui contient tout ce qu'il convient de savoir à cette époque en matière de gastronomie connaîtra un grand succès et de nombreuses réimpressions. Il est à l'origine des fameux "clubs gastronomiques" et organise des "jurys dégustateurs", pour goûter et juger des produits des restaurateurs, confiseurs et autres traiteurs. 02/03/2012

e7 * La France, dont la gastronomie figure au patrimoine de l’humanité, voit le marché de la restauration rapide exploser. L’an dernier, son chiffre d‘affaires a grimpé de 4,65% à 32,7 milliards d’euros, une hausse de 66% du chiffre d’affaires depuis 2004. Ce qu’on appelle désormais la Vente au Comptoir (VAC), jugée moins péjorative que la restauration rapide, représente aujourd’hui 40% du chiffre d‘affaires global de la consommation alimentaire hors domicile. Mais malgré tout, contrairement aux idées reçues, les consommateurs s’éloignent de plus en plus du modèle américain. Alors qu’outre-Atlantique, les Américains déstructurent leurs prises alimentaires tout au long de la journée, en France, elles sont plutôt concentrées autour des principaux repas. Notre consommation hors repas est de 8% contre 28% au pays de l’Oncle Sam. Et si nous passons 31 minutes à manger, aux Etats-Unis, la moyenne est de 19 minutes. Signe que les Français restent également attachés à leur tradition, le jambon-beurre a toujours la cote. En 2011, 2.025 milliards de sandwichs ont été consommés en France pour un chiffre d’affaires de 6,62 milliards d’euros en hausse de 0,8%. 02/02/2012

e8 * Il y a un peu plus d’un an: gros cocorico: la gastronomie française venait d’être inscrite au patrimoine mondial de l’humanité! Mais depuis le soufflé est retombé. L’Unesco, qui estime que la France n’a pas respecté ses engagements, envisage déjà de la radier. On aurait fait semblant de ne pas comprendre que, ce qui était classé, ce n’était pas le contenu de l’assiette, mais la simple habitude des français de se réunir autour d’un repas. Nos élites politiques et gastronomique ont utilisé ce logo pour vendre notre cuisine comme la meilleure du monde. Sauf que, cela fait belle lurette qu’au pays de la bonne bouffe la gastronomie est un décor en carton-pâte. Les trois quarts de nos restaurants se contentent de servir des produits sous vide remis en température au micro-ondes et nappés d’un fond de sauce industriel, en évitant soigneusement de le dire au client, au besoin même en affirmant le contraire. Pour en finir avec cette esbroufe, l’Assemblée Nationale a voté, un peu avant Noël, un amendement pour que le consommateur puisse enfin repérer le restau ou un vrai cuistot s’active derrière les fourneaux. Les grandes chaînes de restauration sont aussitôt montées au créneau avec un objectif: tuer dans l’oeuf cette drôle d’idée, qui doit encore être approuvée en deuxième lecture d’ici à fin février par le Sénat et l’Assemblée. 22/01/2012

e9 * Y a-t-il (encore) un chef pour faire la cuisine? Nombre de restaurateurs semblent avoir perdu la recette et trop rares sont ceux qui peuvent, sans rougir ni mentir, se vanter de cuisiner une majorité d'aliments frais sur place. Pourquoi ne pas afficher clairement le menu pour s'assurer que le "fait maison" n'ait pas le goût du plat industriel? Denis Peltier, propriétaire du Brandevin à Paris (XVIe), assure faire depuis vingt ans "tous ses achats à Rungis, deux ou trois fois par semaine". Il note: "Sur mes trente copains restaurateurs, il y en a seulement deux qui vont se fournir à Rungis en produits frais". Par facilité, les cuisiniers ont pris la fâcheuse habitude d'aller traîner dans les centrales d'achat, jetant leur dévolu sur des haricots verts surgelés, une blanquette industrielle vendue sous-vide, ou des fondants au chocolat standardisés, vendus en barquette de 5 kg, d'ailleurs les journaux spécialisés regorgent de publicité pour ces plats tout préparés. Par souci de transparence pour le consommateur, les politiques se sont emparés du sujet: un amendement est passé le 3 octobre dernier à l'Assemblée nationale, Il propose que les produits frais soient signalés sur la carte des restaurants par un astérisque, comme cela se fait déjà ailleurs en Europe. Pour séparer le bon grain de l'ivraie, les principales organisations professionnelles de la restauration ont signé en 2007 la mise en place par l'Etat du titre de "maître-restaurateur". Objectif: mettre en valeur les meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, ceux qui cuisinent sur place et s'engagent en faveur de la qualité. Des cuisiniers dignes de ce nom, en substance: cuisiner sur place à partir de produits bruts majoritairement frais; ne pas recourir à des plats préparés; justifier de leurs qualifications professionnelles et de celles de leur personnel; soigner l'aménagement du restaurant, la relation client, l'hygiène et la sécurité. Ces critères sont soumis à un audit réalisé par un organisme certificateur indépendant de l'Etat. Sur les quelques 80 000 restaurateurs traditionnels en France, seuls 2 000 établissements l'ont réclamé. 08/01/2011